«La sécurité: un succès d’équipe»

Nadia Gendre,

La victoire se remporte en équipe. En sécurité, c’est pareil. Tout le monde est concerné. Jean-Pierre Egger nous livre quelques fondamentaux pour développer une culture sécurité performante.

Par où commencer?
La première étape consiste à connaître la destination et l’objectif. Mais avant de se lancer, il est important d’évaluer le niveau actuel de l’entreprise. En sécurité, le nombre d’accidents, d’absences, les parties du corps souvent blessées sont des indicateurs à connaître. Car, pour observer une progression, il est indispensable de pouvoir mesurer et aussi parfois, se comparer.

Comment constituer une équipe gagnante?
Une fois la destination connue, il faut composer l’équipe, identifier les compétences techniques nécessaires, la manière de travailler. L’équipe, c’est le carburant qui va mener le projet à sa destination, mais c’est aussi un mélange d’énergies physiques (sport, nutrition, sommeil), émotionnelles et mentales. Plus son énergie est saine et positive, meilleure est sa performance. Une entreprise a donc tout intérêt à réfléchir comment soutenir ses employés dans ces domaines en faisant de la sensibilisation et de l’information.

Comment augmenter la performance de l’équipe?
Une victoire s’obtient grâce à la participation et au travail de chacun. Chez Alinghi, chacun savait ce qu’il avait à faire et connaissait le rôle de ses collègues. On débriefait chaque jour. La confiance est primordiale. Pour gagner, il faut bâtir sur les points forts de chacun et non se focaliser sur ce qui ne va pas. C’est important pour le mental des gens, et en particulier dans le domaine de la sécurité. Ne pas chercher un coupable, mais comprendre pourquoi ça ne marche pas et comment mieux faire. Les échecs sont parfois nécessaires pour se remettre en question!

La santé des collaborateurs

Des collaborateurs en forme   sont davantage heureux à leur place de travail et plus performants. Si les entreprises veulent avoir du succès, elles ont tout intérêt à soutenir leurs employés car ils représentent leurs valeurs et leurs ressources les plus précieuses.

Une démarche de sécurité rencontre des hauts et des bas. Comment garder une équipe motivée?
Pour moi, les valeurs sont fondamentales et se définissent au début du projet. Elles représentent le «comment, dans quel état d’esprit» nous voulons atteindre l’objectif. Les valeurs réunissent l’équipe et la conduisent vers le succès. Développer une culture sécurité nécessite de changer des habitudes et de sortir de sa zone de confort.

Quels conseils donneriez-vous?
Pour progresser, il faut accepter d’être déstabilisé. De nouvelles machines, de nouvelles règles, c’est tout un apprentissage. Toutefois, chacun n’apprend pas de la même manière. Le coach doit utiliser tous les canaux (auditifs, visuels ou kinesthésiques) de ses collègues pour faire comprendre les messages afin de modifier des habitudes. Et si un message ne passe pas, il faut comprendre pourquoi, chercher la cause. Un coach doit bien comprendre son équipe s’il veut pouvoir la faire gagner, d’où l’importance du rôle du délégué à la sécurité ou du chef