Pedro Rodrigues prend en main les maux de dos

Chargé de sécurité chez Hornbach, Pedro Rodrigues veille à ce que les collaborateurs des filiales ménagent leurs muscles et leurs articulations. Découvrez ses conseils en la matière.

Do it like Hornbach

Grâce au module de prévention «Soulever et porter», les collaborateurs de Hornbach apprennent comment soulever et porter correctement des charges.

Bien que le ciel soit maussade ce jour-là, l’humeur de Pedro Rodrigues et des collaborateurs de Hornbach, qui s’apprêtent à assister ensemble au module de prévention «Soulever et porter»  , est au beau fixe. Au fil de l’après-midi, plaisanteries et rires fusent tandis que les participants s’investissent pleinement dans les discussions et séquences d’exercices pratiques.

Un chargé de sécurité investi

Cela fait maintenant trois ans que Pedro Rodrigues assume la fonction de préposé à la sécurité auprès de Hornbach Suisse. Depuis un an environ, il collabore avec la Suva pour prévenir les maux de dos et autres troubles dont souffrent certains travailleurs des filiales en raison de leur travail physiquement éprouvant. 
Cette coopération a vu le jour en réaction au très grand nombre d’absences dues à des accidents professionnels qu’enregistrait alors Hornbach: une analyse interne des chiffres-indices a révélé que dans 38 % des cas, les collaborateurs se blessaient en soulevant ou en portant des objets. Face à ce constat, la Suva a proposé des offres de prévention ciblées pour réduire le nombre d’accidents et d’absences. La prévention s’articule autour de trois axes: l’amélioration des conditions de travail, la formation des collaborateurs et le développement de leur condition physique.
Au départ, le projet a suscité des avis parfois mitigés. Pedro Rodrigues se l’explique ainsi:  

Quand les tâches quotidiennes se succèdent à un rythme effréné, la sécurité n’est pas la priorité des travailleurs. Certains qui sont là depuis 20 ans se sont demandé pourquoi changer les choses alors que nous avions toujours procédé ainsi.

Pedro Rodrigues, chargé de sécurité chez Hornbach  
VL_SHT_SUVA, Hornbach, Fotos, Newsletter, Fotos Hornbach
Le préposé à la sécurité de Hornbach explique à ses collègues comment porter correctement des charges lourdes.

Pourquoi réduire les absences?

Le chargé de la sécurité s’inspire surtout de Nestlé, dont les exigences de sécurité sont très strictes. Le groupe exige notamment de tous ses collaborateurs qu’ils utilisent systématiquement la main courante dans les escaliers. Pour Pedro Rodrigues, Nestlé est la preuve qu’accorder plus de temps à la sécurité n’est pas un frein, mais un moteur de réussite. Employeur et travailleurs ont tout intérêt à ce que le nombre d’absences pour cause d’accidents baisse. Tel est donc l’objectif du préposé à la sécurité de Hornbach. 

Quels sont les facteurs de succès en matière de sécurité au travail chez Hornbach?

Hornbach est sur la bonne voie avec sa campagne sur l’ergonomie axée sur l’exercice physique au travail et le port de charges. Pedro Rodrigues en est convaincu. Pour lui, les facteurs de succès d’une campagne sur la sécurité au travail sont les suivants:

L’implication des collaborateurs: dès le début, Hornbach a impliqué ses collaborateurs dans le processus d’élaboration de mesures. Ils ont été consultés par petits groupes, et on a recensé leurs préoccupations, problèmes et propositions d’amélioration.

Les modèles: pour Pedro Rodrigues, la détermination de la direction et des cadres à garantir un environnement de travail sûr et sain est la clé de voûte de la mise en œuvre de mesures de sécurité. Ainsi, le fait que leurs supérieurs hiérarchiques portent des gants ou soulèvent correctement de lourds cartons encourage les collaborateurs à en faire autant.

Le contact personnel: «Ce n’est pas en lisant un e-mail que l’on apprend à bien porter des charges», poursuit Pedro Rodrigues. Ce qu’il faut faire, c’est aller à la rencontre des gens dans les filiales pour parler avec eux des problèmes et leur proposer des solutions, par exemple entreposer les cartons lourds le plus bas possible. 

La culture d’entreprise et l’humour: le préposé à la sécurité est certain que la bonne ambiance qui règne chez Hornbach contribue à la sécurité. Son secret: l’humour. Il se laisse ainsi volontiers photographier le pouce en l’air sur une affiche de prévention au ton humoristique. [Photo avec le couteau et le pouce] Légende: Hornbach s’approprie à sa manière les messages de prévention de la Suva.

Les ateliers de la Suva: la participation à ces manifestations n’est pas obligatoire, mais les collaborateurs de Hornbach les apprécient vivement, car ils reçoivent des conseils sur mesure de la part des physiothérapeutes. 

Les multiplicateurs: dans le cadre de la campagne, la Suva forme 10 multiplicateurs par site. Chargés de coacher leurs collègues, ils ont appris à bien soulever et porter des objets 
«Soulever et porter»   et à réaliser des exercices d’échauffement et de relaxation   . Chaque jour, ils rappellent à leurs collègues l’intérêt des exercices et veillent à leur exécution correcte. 

Le nombre d’accidents a-t-il déjà baissé?

La campagne ayant été lancée il y a à peine six mois, Pedro Rodrigues estime qu’il est trop tôt pour juger de son efficacité. Toutefois, il observe déjà une évolution dans le comportement des collaborateurs. Décisif pour la prévention des accidents, ce changement portera ses fruits sur le long terme.  

Offres de prévention de la Suva

Pour les conseillers en prévention de la Suva, c’est avant tout l’association de différentes mesures qui offre la promesse de bons résultats chez Hornbach. 

Le module de prévention «Soulever et porter» propose des conseils pratiques pour porter correctement des charges lourdes.

Module de prévention «Soulever et porter»

Le module de prévention «move@work» aide à améliorer sa condition physique à travers des exercices d’échauffement et de relaxation.

Module de prévention «move@work»

Analyser les conditions de travail permet de les optimiser.

www.suva.ch/charges