GettyImages-1128223060.jpg

L’alcool et les drogues ne sont pas tolérés au travail

Découvrez ici pourquoi l’alcool et les drogues n’ont rien à faire au travail. Nous vous montrons à quoi vous devez penser, que vous soyez employeur ou membre du personnel, mais aussi où trouver de l’aide. Protégez-vous et protégez les autres au travail contre les conséquences tragiques des substances addictives.

Table des matières

En bref

La tolérance zéro est appliquée à l’égard des substances addictives au travail. Car de petites quantités suffisent pour entraîner des conséquences graves. Les dangers sont les suivants:

  • L’alcool et les autres substances engendrant une dépendance augmentent le risque d’accident.
  • Ils incitent en effet à prendre plus de risques qu’à l’accoutumée et entraînent une diminution de l’attention ainsi que de la capacité de concentration et de réaction.

L’alcool et les substances addictives sont donc à proscrire au travail.

Les drogues au travail d’un point de vue juridique

L’employeur et le travailleur sont également tenus d’observer certaines obligations légales (art. 82 de la loi sur l’assurance-accidents). En tant qu’employeur et/ou supérieur, si vous laissez sciemment travailler une collaboratrice ou un collaborateur en état d’ébriété, vous vous exposez à des sanctions pénales.

Il en va de même pour toute personne employée consommant des boissons alcoolisées ou d’autres produits enivrants et se mettant ainsi dans un état tel qu’elle expose sa personne ou celle d’autres travailleurs à un danger (art. 11 de l’ordonnance sur la prévention des accidents et des maladies professionnelles) Retrouvez de plus amples informations sur les droits et les obligations des employeurs et des travailleurs dans la brochure de la Suva intitulée Les substances engendrant la dépendance au poste de travail d’un point de vue juridique.

Où trouver de l’aide?

  • Comment faire pour mettre en place un programme de prévention au sein de mon entreprise? Comment réagir face au comportement singulier d’un collaborateur? Comment en parler avec les personnes concernées? Le site alcoolautravail.ch  vous permettra de trouver des réponses à ces questions et bien d’autres encore.
  • La Suva recommande aux entreprises souhaitant aborder la question de la dépendance au poste de travail de solliciter rapidement une aide professionnelle extérieure. Le site indexaddictions.ch  recense les offres dans ce domaine proposées dans votre région.
  • Par ailleurs, des faits et généralités sur le thème de la dépendance peuvent également être consultés sur addictionsuisse.ch.
  • Des consultations en ligne autour de la question de la dépendance sont disponibles ici: safezone.ch .

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?