Centres de formation pour les caristes

Consultez la liste afin de trouver des centres de formation agréés pour les caristes. Les centres de formation respectent tous la directive CFST 6518. Contribuez à renforcer la sécurité au sein de votre entreprise et formez une main d’œuvre qualifiée.

Table des matières

La conduite d’engins de manutention (chariots élévateurs) peut comporter certains risques. Il est donc essentiel de respecter une norme de formation qualifiée et progressive parmi les caristes. Les chariots élévateurs de catégorie R (p. ex. les chariots élévateurs à contrepoids) ne peuvent être conduits que par des caristes formés. La formation doit être dispensée par des formateurs qualifiés.

Liste des entreprises qualifiées pour la formation à la conduite de chariots de manutention

Les centres de formation figurant sur cette liste dispensent des cours et organisent des examens pour les conducteurs de chariots de manutention conformément à la directive CFST 6518.

  • Ils garantissent la finalité pratique des formations et examens correspondants.
  • Ils emploient du personnel de formation qualifié.
  • Ils respectent les règles reconnues en matière de sécurité au travail et de protection de la santé.
  • Ils s’assurent que toutes les informations concernant la sécurité sont vérifiées et transmises lors des formations et instructions.
  • Ils veillent à ce que seules les personnes ayant réussi leur examen reçoivent une attestation de formation.

La Suva réalise des audits périodiques afin d’évaluer la conformité des formations répertoriées ici avec la directive CFST 6518. Les centres de formation sont toutefois responsables du respect permanent de cette directive.

Sécurité juridique pour les entreprises

Les entreprises dont le personnel est en formation au sein des établissements mentionnés dans la liste bénéficient d’une sécurité juridique,car ces établissements respectent les prescriptions relatives aux travaux présentant des dangers particuliers ainsi qu’au transport et à l’entreposage de l’ordonnance sur la prévention des accidents (art. 8 al. 1 et art. 41 OPA).