13034 Folie 1 und 2.tif

Accident professionnel mortel à cause d’un chariot élévateur renversé: que s’est-il passé?

Les chariots élévateurs sont pratiques pour le transport de charges. Ils comportent néanmoins des risques. S’ils sont mal utilisés, les chariots élévateurs peuvent entraîner des accidents graves. Notre analyse d’un accident du travail mortel lié au basculement d’un chariot élévateur pourra servir de formation et de sensibilisation auprès de votre personnel.

Table des matières

En bref

Les caristes sont souvent pressés par le temps. Mais ils se doivent tout de même de travailler avec soin et rigueur. Dans certaines situations, les chariots élévateurs peuvent se renverser et provoquer des blessures. L’accident tragique d’Andri H. montre que les choses peuvent rapidement mal tourner. Andri H. n’a pas respecté les règles de sécurité liées à son chariot élévateur et a été mortellement blessé par le véhicule qui s’est renversé.

L’analyse de cet accident professionnel a mis en lumière les points suivants:

  • Andri H. a roulé trop vite et a tourné trop brutalement dans le virage, ce qui a provoqué le basculement du chariot élévateur.
  • Il a sous-estimé le risque élevé de renversement du chariot élévateur qui roulait à vide.
  • Andri n’avait pas attaché sa ceinture de sécurité et a essayé de sauter du véhicule, mais cette décision lui a été fatale.

Utilisez cet exemple pour sensibiliser vos collaborateurs et collaboratrices à la sécurité.

Reconstitution de l’accident

Cette description se fonde sur des faits réels, mais le nom et les détails ont été modifiés.

Andri H., magasinier, récupère un chargement de matières premières qui vient d’être livrées à l’aide de son chariot élévateur. La cargaison est arrivée avec du retard, et les marchandises doivent donc être rangées rapidement. Moins concentré que d’habitude, Andri travaille dans la précipitation et fait des va-et-vient entre la zone de livraison et l’entrepôt de palettes.

Pour retourner vers la zone de livraison, le cariste souhaite emprunter le chemin le plus court. C’est là qu’il commet deux erreurs fatales. Il roule trop vite et il tourne brusquement dans le virage. Conséquence: le chariot élévateur vide s’incline et finit par se renverser. Par réflexe, le père de famille qui n’a pas attaché sa ceinture de sécurité, tente de sauter du véhicule. Mais il se retrouve sous le véhicule. Le torse et le cou sont coincés entre la structure du toit du chariot élévateur et le sol et Andri est grièvement blessé.

Des collègues dégagent la victime et appellent les secours. L’équipe des secours ne peut que constater le décès du cariste.

Ce soir-là, la femme et les enfants d’Andri attendaient son retour à la maison.

Chariots élévateurs: les règles vitales de la Suva, gages de sécurité
Chariots élévateurs: les règles vitales de la Suva, gages de sécurité
Ces règles vitales vous protègent lors de votre travail avec les chariots élévateurs. Connaissez-vous les neuf règles pour une utilisation sûre et sans accident? Veillez à ce que le personnel les respecte systématiquement. Ensemble, assurons notre propre protection et celle des autres.
Règles vitales

Analyse de la chaîne d’erreurs

Lorsque l’on examine le cas d’Andri H. de plus près, on remarque plusieurs facteurs à l’origine de cet accident du travail.

Un chariot élévateur n’est pas une voiture de course.

Andri H. veut gagner du temps. Il conduit le véhicule non chargé trop vite dans le virage et tourne trop brutalement. Il sait pourtant qu’en raison de leur faible surface au sol, les chariots élévateurs sont dangereux, et encore plus lors d’une conduite à vide. Il pense néanmoins au prochain chargement et oublie les principes de base.

13034 Folie 8.tif

lorsque le chariot élévateur se renverse, Andri H. panique et essaie de se sauver en sautant de la cabine de conduite. Mais les fractions de secondes à sa disposition ne sont pas suffisantes pour éviter la catastrophe.

La ceinture de sécurité permet de sauver des vies

Andri a été pris de panique et a tenté de se sauver la vie en sautant du chariot élévateur qui se renversait. Mais le père de famille n’a pas réussi à s’échapper à temps et s’est retrouvé sous le chariot élévateur qui l’a écrasé. Le port d’une ceinture de sécurité l’aurait protégé de cette catastrophe mortelle et il s’en serait tiré avec des blessures légères et une grosse frayeur.

13034 Folie 9.tif

Andri n’a pas été très rigoureux en ce qui concerne le port de la ceinture. C’est la raison pour laquelle il a pu essayer de sauter du chariot élévateur et qu’il s’est retrouvé écrasé sous le poids du véhicule. Le magasinier n’avait aucune chance de s’en sortir.

Téléchargements et commandes

Bases légales

Directives à l’attention des employeurs en vertu de l’art. 6 OPA


L’ordonnance stipule que les employeurs doivent former correctement l’ensemble du personnel en expliquant aussi bien les dangers que les mesures de sécurité au travail. Il en va donc de la responsabilité de l’employeur de garantir le respect des mesures de sécurité.

Conformément à l’art. 8 OPA
, l’employeur ne peut confier des travaux comportant des dangers particuliers qu’à des travailleurs qui ont reçu la formation adéquate. L’employeur fera surveiller tout travailleur qui exécute seul un travail dangereux.

Obligations du personnel selon l’art. 11 OPA

Les collaborateurs et collaboratrices sont tenus de suivre les directives concernant la sécurité au travail et de respecter les règles de sécurité. L’ensemble du personnel doit porter un équipement de protection individuelle, éliminer tout défaut constaté qui pourrait avoir des effets sur la sécurité au travail et s’abstenir de consommer tout produit enivrant qui pourrait porter atteinte à son activité.

Conformément à l’art. 28, al. 4 OPA
, les équipements de travail munis de dispositifs de protection ne doivent pouvoir être utilisés que si ces dispositifs sont en position de sécurité ou si, en conditions de service particulières, la sécurité est garantie d’une autre manière.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Cette page vous a-t-elle été utile?