headerbild-nackenschutz.jpg

Protège-nuque avec visière

Les personnes travaillant à l’extérieur sont exposées à un rayonnement UV particulièrement intense durant l’été. La tête, les oreilles et la nuque sont particulièrement exposées et doivent impérativement être protégées contre les coups de soleil. En effet, les coups de soleil augmentent le risque de cancer de la peau. Vous trouverez ici des conseils pour vous protéger efficacement la tête.

Table des matières

En bref

Pour les personnes qui travaillent principalement à l’extérieur, il est particulièrement important de se protéger du soleil au travail. Leur exposition au rayonnement UV est deux fois plus élevée que durant les loisirs et les vacances cumulés. Un millier de nouveaux cas de cancer de la peau sont diagnostiqués chaque année parmi les travailleurs d’extérieur. Parmi ces cas, il s’agit principalement de cancer de la peau non mélanome. Par ailleurs, vous devez savoir

  • que le cancer cutané non mélanome touche essentiellement la tête, et avant tout le nez, les oreilles et la nuque.
  • qu’un couvre-chef adapté doté d’une visière et d’un protège-nuque protège les zones sensibles.

Nous vous recommandons un couvre-chef doté d’un protège-nuque cousu à l’arrière, qui non seulement protège, mais permet également de conserver une vision dégagée sur tous les côtés pendant le travail.

Protection solaire pour la tête et la nuque

Une protection solaire complète se compose de crème solaire et de vêtements de protection. Dans ce contexte, un couvre-chef efficace doté d’une visière frontale et d’un protège-nuque est essentiel. Ceci ne dispense pas d’appliquer généreusement de la crème solaire sur le nez, les joues, les lèvres, les oreilles et le cou plusieurs fois par jour.

Protéger la tête pour éviter un cancer de la peau

Chacun sait que le rayonnement solaire est dangereux pour la peau. Or, l’exposition aux UV ne survient pas uniquement durant les loisirs, mais concerne toutes les personnes qui travaillent à l’extérieur. En font partie les personnes qui travaillent sur les chantiers ou les paysagistes. Ces groupes professionnels totalisent environ un millier de nouveaux cas de cancers de la peau chaque année. La tête est particulièrement touchée, et plus particulièrement le nez, les oreilles et le cou. C’est pourquoi il est important de bien protéger les zones exposées. Cela permet de réduire nettement le risque de cancer de la peau.

Les couvre-chefs passent le test

Nous avons recherché des couvre-chefs particulièrement adaptés aux personnes qui travaillent à l’extérieur. C’est en Australie, pays connu pour son rayonnement UV intense, que nous avons trouvé ce que nous cherchions. Là-bas, les couvre-chefs dotés d’un protège-nuque sont utilisés avec succès depuis de nombreuses années. Nous avons ainsi testé des modèles de chapeaux avec des paysagistes et des entreprises de construction.

Développer des couvre-chefs adaptés aux besoins

Dans cette vidéo, vous verrez des modèles de visières frontales et de protège-nuque obsolètes. Ils ont depuis été améliorés p. ex. avec une visière frontale transparente et un protège-nuque cousu à l’arrière, pour assurer une meilleure visibilité. Cela n’affecte pas la protection UV.

Différentes séquences montrent des travailleurs sur un chantier de construction de route, une jardinière-paysagiste avec un chapeau de soleil et un protège-nuque ainsi qu’un ouvrier avec un casque jaune et un protège-nuque de la même couleur.

Moins de maladies cutanées grâce aux équipements de protection

Les personnes qui travaillent en plein air et sont exposées aux rayons UV dangereux ont besoin d’équipements de protection individuelle. En font partie des vêtements adaptés, un couvre-chef doté d’une visière et d’un protège-nuque, sans oublier la crème solaire. Cela permet de réduire le nombre de maladies cutanées. Ces mesures préventives sont utiles à tout le monde: les collaboratrices et collaborateurs concernés et les entreprises, qui comptent moins de jours d’absence et paient des primes d’assurance plus faibles.

En nous appuyant sur notre vaste expérience, nous avons sans cesse développé les équipements de protection. Les premiers essais sur le terrain ont montré que de nombreuses collaboratrices et collaborateurs trouvaient que les couvre-chefs avec protège-nuque étaient peu pratiques. Leur vision et leur liberté de mouvement étaient limitées. Cela posait surtout problème aux travailleurs des chantiers qui devaient associer la protection solaire à un casque. C’est pourquoi le couvre-chef a été retravaillé et équipé d’une visière et d’un protège-nuque qui ne gênent pas la vue. Concernant le protège-nuque, l’astuce consiste à avoir une coupe vers l’arrière et dégager la vision sur les côtés.

Déclarations de personnes qui travaillent à l’extérieur

Une jeune femme portant un polo gris et un chapeau de soleil de la même couleur avec un protège-nuque se tient sur un chemin bordé d’arbustes, et tient des lunettes de soleil.
Jardinière-paysagiste: «Ce couvre-chef avec protège-nuque est très confortable. Il n’est pas étroit, il se porte facilement. Il donne de l’ombre.»
Un jeune homme avec les mêmes vêtements gris et chapeau de soleil que la jeune jardinière-paysagiste se tient devant des arbustes. Ses lunettes de soleil sont rangées dans la poche de son polo.
Jardinier-paysagiste: «Ce couvre-chef cache une partie du ciel. Je le trouve utile. Il évite d’avoir le soleil en pleine figure.»

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?

Cela pourrait aussi vous intéresser