Chutes et faux pas

  • En Suisse, les chutes et faux pas constituent la cause d’accident numéro un.
  • Un quart des accidents se produisent dans les escaliers.
  • Le risque de chute est plus important en hiver que pendant le reste de l’année.
  • Les nombreuses mesures de prévention proposées dans le cadre de la campagne «trébucher.ch» portent leurs fruits au sein des entreprises.
Nouveautés
Afficher plus

Une chute peut avoir de graves conséquences

Le nombre d’accidents dus aux chutes de plain-pied est bien plus élevé que ce que l’on croit

Pour la plupart d’entre nous, le fait de marcher est un mouvement quasi automatique qui semble ne présenter aucun danger. Pourtant, le nombre d’accidents dus aux chutes de plain-pied est bien plus élevé que ce que l’on croit.
En Suisse, les chutes et faux pas constituent la cause d’accident numéro un. Chaque année, plus de 60 000 personnes se blessent en trébuchant ou en tombant dans le cadre de leur travail. Cela représente un accident professionnel sur quatre. Dans la vie de tous les jours (c'est-à-dire durant les loisirs, mais sans les activités sportives), les chutes de plain-pied représentent 120 000 accidents par an.

Les chutes de plain-pied peuvent avoir diverses causes. Qu’elles soient dues à un défaut technique, à un manque d’ordre ou de propreté du poste de travail ou encore à une inattention, elles se traduisent dans tous les cas par des souffrances et des coûts élevés. Quatre rentes sur dix ont en effet pour origine une chute ou un faux pas.

Les activités de prévention menées dans ce domaine s’avèrent toujours payantes. Il convient toutefois de préciser que, en matière de prévention, il est bien plus judicieux de miser sur une sensibilisation constante (et donc durablement efficace) plutôt que sur des résultats à court terme.

Un tiers des accidents se produisent dans les escaliers.

Intervention

Prévent les chutes et faux pas

Le programme d’entraînement dynamique de la Suva permet de développer l’équilibre et la force musculaire des jambes. En effet, quand on est en forme, on risque moins de tomber en glissant ou en trébuchant.

Programme d’entraînement dynamique de la Suva

Un quart des accidents dus aux chutes et faux pas se produisent dans les escaliers.

Comment prévenir les accidents dans les escaliers?
  • Il est important de bien signaliser les premières et les dernières marches ainsi que les paliers intermédiaires, par exemple grâce à un marquage de couleur vive.
  • L’éclairage de l’escalier revêt une importance primordiale. La bordure des marches doit être bien visible.
  • Des marches nettoyées et dotées d’un revêtement antidérapant permettent d’éviter des accidents.
  • Veillez à ne rien entreposer dans les escaliers: tout objet pourrait provoquer des chutes.
  • N’utilisez jamais votre smartphone dans les escaliers!
  • Tenez-vous à la main courante et restez attentif lorsque vous montez ou descendez les escaliers.

Les chutes dans les escaliers ont souvent de graves conséquences. Notre module de prévention «Scène d’accident» vous permet d’illustrer concrètement les risques de chutes dans les escaliers.

Modules de prévention
Tenez-vous à la main courante!

Une utilisation systématique des mains courantes contribue à prévenir les accidents.

  • Les mains courantes sont des équipements de sécurité, et non des éléments de décoration. Différentes règles et normes définissent où elles doivent être installées et quelles doivent être leurs caractéristiques: Norme SIA 358  
  • Les escaliers de cinq marches et plus doivent être pourvus d’une main courante. La Suva recommande d’en installer une même pour des escaliers plus petits.
On voit un escalier muni de deux mains courantes et une scène d'accident..

Le risque de chute sur le verglas est très élevé. C’est entre 6 h et 9 h du matin que les risques de chute sont les plus élevés. Les principales causes de ces accidents sont:

  • une mauvaise visibilité
  • le fait de marcher trop vite sur la neige ou le verglas
  • des chaussures inappropriées
  • un sol mouillé ou encore une attention insuffisante.

Pour marcher en toute sécurité sur le verglas et la neige: 8 conseils pour éviter de tomber en hiver 

Il incombe aux responsables des services de gestion et d’entretien des bâtiments de s’assurer que les voies de circulation sont exemptes de neige. Une bonne planification est indispensable!
Conseils pour les responsables des services de gestion et d'entretien des bâtiments  

 

Les crampons, une solution efficace pour éviter de glisser sur le verglas

En hiver, les chaussures classiques ne sont pas adaptées. Il convient de porter des chaussures offrant un bon maintien et munies de semelles crantées, voire de crampons. Pour éviter de glisser sur la neige et le verglas, la meilleure solution consiste à marcher en appuyant plus fortement sur les talons. Si vous achetez des crampons  , choisissez un modèle muni de pointes à l’arrière.

Divers accessoires permettent de prévenir les chutes et faux pas, et ce, aussi bien au travail que chez soi et durant les loisirs.

Avec le panneau «Attention», vous éviterez une expérience désagréable à vos clients et collaborateurs:

  • par temps humide
  • après un nettoyage du sol
  • en cas de renversement de liquides
  • en présence d’obstacles temporaires
Un panneau d’avertissement temporaire est posé près de deux câbles fixés au sol.

En cas de danger ne pouvant être évité, il convient de prendre les mesures de sécurité nécessaires (p. ex. en fixant les câbles au sol avec du ruban adhésif) et de les signaler clairement au moyen d’un panneau «Attention».

Vous trouverez d’autres produits de sécurité sur le portail Internet suivant:

www.sapros.ch 

Chutes et faux pas Nouvelle rubrique Outils

Outils

Afin de garantir une mise en page optimale, veuillez utiliser la fonction d’export au format PDF.