Une infirmière prépare des médicaments tandis que deux de ses collègues discutent.

Prévenir les maladies professionnelles dans le secteur de la santé

  • Dans le cadre de leur travail quotidien, les collaborateurs des hôpitaux, des cabinets médicaux, des laboratoires ainsi que des établissements de soins sont exposés à divers dangers.
  • Ceux-ci peuvent être liés à des substances biologiques ou chimiques, à des agents infectieux, à des cytostatiques ou à d’autres médicaments, à des produits de nettoyage ou de désinfection, ou encore à des gaz anesthésiques
  • Une sollicitation excessive de l’appareil locomoteur et un poste de travail inadapté peuvent également être la source de maladies professionnelles.
Nouveautés
Afficher plus

Protection des travailleurs

Conformément à la loi fédérale sur l’assurance-accidents (LAA), les employeurs sont tenus de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir les accidents et les maladies professionnelles. Par ailleurs, l’ordonnance sur la protection des travailleurs contre les risques liés aux microorganismes (OPTM) recense les mesures de prévention devant être prises en cas de manipulation de matérial biologique ou d’exposition à celui-ci.

Identifier les risques pour la santé

Il incombe aux employeurs d’identifier et d’évaluer les dangers auxquels sont exposés leurs collaborateurs et de définir les mesures nécessaires pour les protéger.
Le risque d’infections ne concerne pas seulement le personnel soignant: des maladies peuvent également être contractées dans le cadre de tâches de nettoyage ou de maintenance.
Infections transmises par voie sanguine
Les agents infectieux tels que le VIH et les virus hépatiques (VHB et VHC) sont particulièrement problématiques. Le risque de transmission dépend entre autres du type d’exposition, de la quantité de sang infectée ainsi que de la teneur en virus de celui-ci. Les infections sont surtout transmises par le biais de piqûres ou de coupures.

Les principaux dangers sont liés aux cytostatiques et aux autres médicaments présentant des propriétés cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction, ainsi qu’aux produits de nettoyage et de désinfection ou encore et aux gaz anesthésiques.

Conformément aux prescriptions légales relatives aux produits chimiques, la plupart des substances dangereuses doivent faire l’objet d’un marquage spécifique. Toutefois, cela ne s’applique pas aux médicaments. II n’est donc pas toujours facile d’identifier les dangers présentés par ces produits.

Une collaboratrice transvase des produits de nettoyage.

Intervention

Garantir une parfaite sécurité au travail

Les activités dans le domaine de la santé publique sont nombreuses et variées et il en va de même en ce qui concerne les dangers devant être déterminés et appréciés. Il faut par exemple éviter que des collaborateurs ne puissent être infectés par des virus ou des bactéries ou à ce qu'ils puissent être en contact direct avec des agents chimiques dans le cadre de leur activité professionnelle. A cet effet, des mesures de protection à divers niveaux sont requises: technique, organisationnel et personnelles. Pour mettre en place des conditions permettant un travail dans un environnement sécurisé, il convient par ailleurs d'observer les dispositions légales en vigueur.

Infections transmises par voie sanguine
Ces infections se contractent surtout par le biais de piqûres et de coupures avec du matériel contaminé. Des mesures techniques, organisationnelles et de protection personnelle permettent de prévenir leur transmission.
Contact avec du sang ou d’autres liquides biologiques

En cas de piqûre ou de coupure, de projections sur les muqueuses ou de contact avec une peau lésée, il convient de prendre immédiatement des mesures:

  • Procéder à une décontamination
  • Consulter immédiatement le médecin compétent (p. ex. le service médical du personnel)

Prévention des maladies infectieuses transmises par voie sanguine dans le secteur sanitaire 

Prévention des infections transmises par voie sanguine dans les laboratoires médicaux 

Prévention des infections transmises par voie sanguine lors de soins aux patients 

Prévention des infections transmises par voie sanguine 

L’accident n’arrive pas par hasard – Sécurité au travail et protection de la santé dans le secteur de la santé 

Exposition au VIH, VHB, VHC – Premières mesures   

Vaccinations

Tous les collaborateurs susceptibles d’entrer en contact avec du sang ou des liquides biologiques potentiellement infectieux doivent se faire vacciner contre l’hépatite B. En fonction des dangers, d’autres vaccins sont en outre recommandés.

Vaccination du personnel dans le secteur de la santé 

Tuberculose dans le cadre professionnel

En raison de l’augmentation des flux migratoires, les collaborateurs du secteur de la santé ainsi que ceux étant en contact avec les requérants d’asile peuvent à nouveau être exposés à la tuberculose. Informations sur les mesures de protection devant être prises en cas de suspicion ou de confirmation de cas de tuberculose:

Tuberculose dans le cadre professionnel – Risques et prévention 

Laboratoires de microbiologie diagnostique
Le risque d’infection au sein de ces laboratoires dépend des caractéristiques des microorganismes et de l’activité exercée. Il convient là aussi de prendre des mesures techniques et organisationnelles ainsi qu’en matière de protection personnelle et de médecine du personnel.

Prévention des maladies professionelles dans les laboratoires de microbiologie diagnostique 

Pandémie de grippe (influenza)

En cas de pandémie de grippe, l’Office fédéral de la santé publique OFSP coordonne l’ensemble des mesures nécessaires. Vous obtiendrez plus de renseignements auprès de la hotline de l’OFSP, au 031 322 21 00.

Vous trouverez également sur le site Internet de l’OFSP  des réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Cytostatiques

En raison de leurs effets cancéroigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction, il est très important de prévenir la formation d’aérosols et de poussières de cytostatiques ainsi que toute contamination. Il convient de protéger les collaborateurs contre l’inhalation de ces substances et contre leur absorption par voie cutanée. Cela s’applique aussi bien au personnel chargé de la préparation et de l'administration des cytostatiques qu’aux agents chargés de la maintenance et des nettoyages.

Sécurité dans l’emploi des cytostatiques 

Désinfectants

Il convient de prévenir autant que possible le contact de la peau avec les désinfectants ainsi que l’inhalation de vapeurs et d’aérosols.

Principes de la désinfection 
Principes généraux de prévention 
 
Risques liés aux désinfectants chimiques 
 
Prise en compte de la sécurité lors du choix des désinfectants   
Désinfection des surfaces 
Désinfection des instruments   

Prévention des atteintes à la santé lors des opérations de désinfection des surfaces et des instruments à l'hôpital et au cabinet médical 
Désinfection des mains et de la peau 
Procédés de désinfection particuliers (locaux, appareils, linge)  

Gaz anesthésiques

Afin de réduire l’exposition aux gaz anesthésiques dans les salles d’opération et les salles de réveil, des mesures doivent être prises tant sur le plan de la ventilation et des appareils techniques que sur celui de l’organisation et du comportement des collaborateurs.

Conditions de travail lors d’ exposition aux gaz anesthésiques 

Fumées chirurgicales

Lors d’interventions chirurgicales, l’exposition aux fumées peut être très importante. Des mesures (principalement d’ordre technique) doivent par conséquent être prises afin de protéger le personnel.

Fumées chirurgicales – Risques et mesures de protection   

Instituts d’anatomie pathologique et laboratoires d’histologie

De nombreuses substances sont dégagées au sein de ces laboratoires. Certaines d’entre elles pouvant être nocives, il convient d’instaurer des conditions garantissant une parfaite sécurité dans le cadre du travail.

Prévention des maladies professionnelles dans les instituts d’anatomie pathologique et dans les laboratoires d’histologie 

L’aménagement du poste de travail ainsi que les méthodes employées peuvent influer fortement sur le risque de maladies musculo-squelettiques.

L’accident n’arrive pas par hasard – Sécurité au travail et protection de la santé dans le secteur de la santé 

Prévenir des contraintes physiques excessives:

Contraintes physiques – ergonomie

Des mesures techniques, organisationnelles et en matière de comportement doivent garantir une protection contre les rayonnements. Les prescriptions légales doivent par ailleurs être respectées.

Plus d’informations:

Rayonnements ionisants   
L’accident n’arrive pas par hasard – Sécurité au travail et protection de la santé dans le secteur de la santé 

Une femme se fait administrer un vaccin.

Outils

Afin de garantir une mise en page optimale, veuillez utiliser la fonction d’export au format PDF.