21 décembre 2023 | Communiqué de presse

Adrian Bloch nommé chef de la division sécurité / santé au travail

Adrian Bloch succédera à André Meier en tant que chef de la division sécurité / santé au travail de la Suva au 1er janvier 2024.

Table des matières

Porträt Adrian Bloch

Adrian Bloch, chef de la division sécurité et santé au travail au 1er janvier 2024
© Source de l'image: Herbert Zimmermann

Adrian Bloch travaille à la Suva depuis 22 ans et a exercé la fonction de chef du secteur bâtiment et génie civil pendant 20 ans. Cet ingénieur en génie civil qualifié a suivi un perfectionnement en leadership et management auprès de la Haute école spécialisée de Berne au cours des dernières années. Il connaît parfaitement l’exécution et la prévention des accidents et des maladies professionnels, étant donné qu’outre son activité à la Suva, il a aussi fait partie de différents organes de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST). Adrian Bloch dirigera la division sécurité / santé au travail pour la Suisse alémanique et le Tessin. Olivier Favre demeure responsable pour la Suisse romande.

«Je suis très heureuse que nous puissions confier cette fonction stratégique importante à Adrian. Avec ses talents de négociateur, sa compétence et son leadership, il a brillamment prouvé au cours des dernières années qu’il apporte les aptitudes nécessaires pour assumer cette position clé», déclare Edith Müller Loretz, cheffe du département protection de la santé et membre de la Direction de la Suva.

Adrian Bloch est âgé de 58 ans. Marié et père de deux enfants adultes, il vit avec sa famille dans le canton de Soleure.

Contact pour les médias

Portrait de la Suva

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4500 personnes au siège de Lucerne, sur les 18 sites des agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public, elle assure près de 130 000 entreprises, soit 2 millions d’actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l’assurance-chômage sont assurés automatiquement à la Suva. La Suva assume aussi la gestion de l’assurance militaire sur mandat de la Confédération, ainsi que l'assurance-accidents des personnes bénéficiant de mesures de l’AI. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l’assurance et la réadaptation. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux – employeurs et salariés – de même que la Confédération sont représentés au sein du Conseil de la Suva.

Autres communiqués de presse