Verhütung von beruflicher LärmschwerhörigkeitAudiomobil

Pour Anliker, les tests auditifs dans les audiomobiles sont essentiels

Esther Galliker,

Le préposé à la sécurité de l’entreprise de construction Anliker a bien conscience du danger que peut représenter une ouïe défaillante sur les chantiers. Voici ce que fait la Suva pour protéger celle des ouvriers.

L’essentiel en bref

  • L’utilisation correcte de protecteurs d'ouïe permet de prévenir les lésions auditives.
  • Porter systématiquement des protecteurs d'ouïe dans un environnement bruyant est important pour éviter les lésions auditives.
  • La réalisation régulière d’examens audiométriques permet de s’assurer que les protecteurs d’ouïe sont utilisés correctement. Il s’agit d’un aspect essentiel, car les lésions auditives dues au bruit sont irréversibles.
Andreas Wernli, préposé à la sécurité de l’entreprise de construction Anliker, est convaincu de l’importance des tests auditifs.

Les tests auditifs dans les audiomobiles

Début juin, par un matin pluvieux, un grand bus blanc portant les inscriptions «Audiomobile» et «Suva» est parqué devant l’atelier de l’entreprise de construction Anliker, à Emmen. Un jeune ouvrier quitte le véhicule en affichant un sourire radieux: «Tout va bien, mon ouïe ne s’est pas dégradée depuis la dernière fois.»

L’audiomobile de la Suva  vient tous les trois ans sur le site de l’entreprise afin de tester l’ouïe de plusieurs centaines d’ouvriers. Ces examens concernent les collaborateurs de moins de 40 ans exposés à un bruit important. «C’est avec eux que l’on a le plus de chances de prévenir des lésions auditives permanentes», explique Adrian Götsch, chef du secteur audiométrie de la Suva.

Andreas Wernli, préposé à la sécurité d’Anliker depuis 14 ans, a parfaitement conscience de l’importance de porter des protecteurs d’ouïe sur les chantiers:

Sur un chantier, ne pas entendre correctement est aussi problématique que d’être quasiment aveugle

Andreas Wernli, préposé à la sécurité de l’entreprise de construction Anliker

«Tu entends mal les véhicules arriver ainsi que les cris d’avertissement, ce qui peut vite devenir dangereux», précise-t-il. L’entreprise de construction souhaite évidemment que ses collaborateurs restent en bonne santé et conservent une bonne ouïe même à un âge avancé. Andreas Wernli salue donc le fait que des tests auditifs soient réalisés à grande échelle par la Suva. 

Ce n’est toutefois pas le cas de tous les collaborateurs. «Pourtant, ça ne fait pas mal, à la différence de chez le dentiste», ajoute-t-il en riant. Régulièrement, de jeunes hommes et femmes ressortent de l’audiomobile en prenant soudainement conscience qu’ils doivent préserver encore un peu plus leur ouïe s’ils veulent durablement bien entendre. 

Quelques conseils pour protéger son ouïe 

Andreas Wernli rappelle régulièrement à ses collaborateurs qu’ils doivent utiliser correctement les protecteurs d’ouïe  , et surtout les porter systématiquement  , même s’ils ne scient qu’une seule planche ou s’ils travaillent dans une pièce où d’autres le font. En effet, cinquante planches sciées dans une journée peuvent endommager durablement l’ouïe. 

Infographie: déroulement des examens audiométriques dans l’audiomobile

Cliquez sur les boutons orange pour effectuer une visite virtuelle de l’audiomobile. 

Offres de prévention de la Suva

Il est important de porter des protecteurs d’ouïe également durant ses loisirs. Réalisez avec vos collaborateurs le module de prévention «Musique et troubles de l’ouïe»

Commander le module de prévention

Soumettez vos collaborateurs au test «protecteurs d'ouïe» afin de vous assurer qu’ils utilisent correctement ceux-ci.

Test «protecteurs d’ouïe»