Logo Suva à l'entrée principale de Fluhmatt

Chariots de catégorie R: exigences des caristes et catégories

Les chariots élévateurs de catégorie R sont des véhicules constituant un danger. Font partie de cette catégorie les chariots de manutention dotés d’un siège conducteur ou d’un poste de conduite et soulevant des charges au-dessus de la tête. Découvrez les sous-catégories et les exigences de ces chariots pour votre entreprise.

Table des matières

En bref

Les chariots de manutention de catégorie R imposent des exigences plus strictes pour votre entreprise et vos collaborateurs:

  • Les chariots élévateurs de la catégorie R (chariots élévateurs à contrepoids p. ex.) peuvent être conduits uniquement par des caristes formés.
  • Formez vos collaborateurs et sensibilisez-les à une utilisation en toute sécurité des chariots de manutention.
  • La formation des caristes de chariots élévateurs de catégorie R doit être dispensée par un formateur qualifié.

Chariots élévateurs de catégorie R

Comment pouvez-vous évaluer le niveau de formation des collaborateurs ayant passé leur examen à l’étranger? Où ces personnes peuvent-elles se former?

La conduite de chariots de manutention de catégorie R n’est pas exempte de dangers. C’est pourquoi seuls des caristes dûment formés peuvent utiliser de tels engins. La formation doit être dispensée par des formateurs qualifiés. Il est parfois difficile de savoir si le niveau de formation de caristes est suffisant lorsqu’ils possèdent une attestation de formation étrangère ou ont reçu une formation interne à l’entreprise. Ces personnes peuvent passer un examen directement dans un centre de formation ou si nécessaire bénéficier d’une remise à niveau ou refaire une formation.

 

Qu’est-ce qu’un chariot élévateur de catégorie R?

Font partie de cette catégorie les chariots de manutention (chariots élévateurs) équipés d’un siège conducteur ou d’un poste de conduite et soulevant des charges au-dessus de la tête. Cette catégorie englobe également les véhicules que l’opératrice ou l’opérateur conduit avec le poste de commande à une hauteur élevée (plus de cinq mètres).

Types de chariots élévateurs

Les chariots élévateurs de catégorie R se différencient selon leur champ d’application et les charges qu’ils doivent déplacer.

6518_08.tif
Un chariot élévateur de catégorie R1 (également appelé chariot élévateur à contrepoids) comporte un poids donnant la stabilité nécessaire lors du transport de marchandises lourdes.
quersitzstaper-web.jpg
Avec un chariot élévateur de catégorie R2, également appelé chariot élévateur à siège transversal, à haute levée ou chariot élévateur quadridirectionnel, le cariste se trouve en position latérale par rapport à la marchandise transportée.
Seitenstapler-web.jpg
Avec un chariot élévateur de catégorie R3 (également appelé chariot élévateur latéral et quadridirectionnel), les marchandises sont transportées sur une surface de chargement latérale. Les quatre roues et un poids au centre de l’axe longitudinal assurent la stabilité de l’engin.
Teleskopstapler-web.jpg
Dans le cas d’un chariot élévateur de catégorie R4, également appelé chariot télescopique, les marchandises sont transportées avec un bras télescopique. Ce bras est fixé à l’arrière du véhicule, lui conférant ainsi sa stabilité. Le cariste est assis à gauche et le bras télescopique se trouve à droite. Ainsi, le cariste ne se trouve jamais sous le bras télescopique.

Exigences relatives aux caristes de catégorie R

Comme les chariots élévateurs de catégorie R constituent un danger, votre entreprise applique des exigences plus strictes pour les caristes et leur formation.

  • Les caristes doivent être âgés d’au moins 18 ans.
    Exception: les apprentis âgés d’au moins 15 ans peuvent faire l’objet d’une dérogation si cette dernière est prévue dans les ordonnances sur la formation professionnelle et les plans de formation correspondants (art. 4 al. 4 OLT 5).
  • La formation doit être dispensée par un formateur interne à l’entreprise ou d’un centre de formation.
  • L’instruction supplémentaire sur le poste de travail doit être dispensée par des spécialistes de l’entreprise ou des formateurs d’un centre de formation.
  • Les caristes doivent pouvoir justifier d’une formation et d’une instruction suffisantes. Concernant la catégorie R, il convient de produire une attestation de formation et une attestation d’instruction.
Chariots élévateurs: les règles vitales de la Suva, gages de sécurité
Chariots élévateurs: les règles vitales de la Suva, gages de sécurité
Ces règles vitales vous protègent lors de votre travail avec les chariots élévateurs. Connaissez-vous les neuf règles pour une utilisation sûre et sans accident? Veillez à ce que le personnel les respecte systématiquement. Ensemble, assurons notre propre protection et celle des autres.
Règles vitales

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?

Cela pourrait aussi vous intéresser