Un ouvrier équipé d'EPI antichute travaille sur le rebord d’un toit.

Formation à l'utilisation des équipements de protection individuelle antichute

  • Les EPI antichute (EPI contre les chutes) doivent être utilisés uniquement si une protection collective est techniquement impossible.
  • Les travaux nécessitant le port d'EPI antichute (travaux avec protection par encordement) sont considérés comme des «travaux comportant des dangers particuliers». Une formation préalable est nécessaire.
  • Une attestation de formation doit pouvoir être présentée sur demande.
  • Les jeunes travailleurs ne sont pas autorisés à effectuer des travaux nécessitant le port d'EPI antichute.

Principes

  • Les protections collectives – échafaudages de façade, protections latérales, filets de sécurité, etc. – ont la priorité absolue. Les EPI antichute doivent être utilisés uniquement si une protection collective est techniquement impossible.
  • Les travaux nécessitant le port d'EPI antichute doivent être exclusivement confiés à des travailleurs spécialement formés à cet effet (art. 5 et 8 OPA).
  • Les entreprises qui effectuent des travaux avec protection par encordement doivent être en mesure d’assurer par leurs propres moyens le sauvetage d’une personne victime d'une chute pendulaire dans un délai de 10 à 20 min.
  • Les jeunes gens âgés de moins de 18 ans ne sont pas autorisés à effectuer des travaux avec protection par encordement, sauf s’ils suivent une formation professionnelle définie comme une exception dans l’ordonnance sur la formation professionnelle correspondante.

Formation requise

Formation pratique de base pour les travaux avec EPI antichute (minimum: 1 journée)

Attestation de formateur qualifié disposant de connaissances techniques et pratiques approfondies et capacité à effectuer un sauvetage en toute sécurité dans le cadre d'un exercice et en conditions réelles.

Les contenus didactiques et compétences mentionnés font partie intégrante de la formation de base minimale relative aux EPI antichute. Cette formation centrée sur la pratique et les consignes de sécurité à respecter concernant l'utilisation des EPI antichute est dispensée en tenant compte des besoins des participants. La formation de base dure en principe au moins une journée (8 leçons). La formation et son contenu doivent être documentés.

Il est important de vérifier les compétences professionnelles des collaborateurs ayant déjà une expérience des travaux avec protection par encordement et de compléter leur formation au cas par cas.

Contenus didactique

Théorie

  • Bases légales suisses; LAA, OTConst, OPA (principe TOP, mesures de protection collective, consignes d'utilisation et de maintenance du fabricant, concept de sauvetage, pas de travail en solo)
  • Équipements: EPI antichute appropriés (casque de protection avec jugulaire, harnais antichute ou harnais complet, longes, mousquetons, antichute à rappel automatique, etc.)
  • Mise en place et réglage des EPI antichute
  • Règles d’entreposage et de contrôle des EPI antichute avant utilisation
  • Importance des normes produit; EPI antichute, dispositifs d’ancrage, normes EN, marquage «CE»
  • Mécanismes de chute (risque de chute pendulaire ou depuis l'emplacement de travail, espace de chute)
  • STOP en cas de danger (contenu des règles vitales pour les travaux avec protection par encordement)

Pratique

  • Exemple pratique de «traumatisme de suspension»
  • Ordre de priorité (1. Système de retenue; 2. Système de maintien au poste de travail; 3. Système d'arrêt de chute) en fonction des besoins des participants
  • Physique des chutes avec exemples pratiques: charge dynamique, mou de câble et chute pendulaire
  • Parcours de sécurité et parcours pratique: juste ou faux, préparation du travail, détermination des dangers, dispositifs d’ancrage
  • Systèmes de protection antichute, systèmes permanents et temporaires
  • Sauvetage simple par le bas
  • Autres situations possibles:
    - travaux en rappel avec EPI antichute
    - travaux sur des arbres avec maintien au poste de travail
    - travaux sur des échelles
    - travaux dans des nacelles, etc.

Compétences

Théorie

  • Connaissance des situations nécessitant des mesures de protection contre les chutes
  • Connaissance des règles vitales pour les travaux avec protection par encordement; STOP en cas de danger!
  • Connaissance des dangers spécifiques aux travaux avec EPI antichute
  • Connaissance des forces exercées sur le corps et les installations en cas de chute pendulaire
  • Contrôle des connaissances acquises (objectifs d’apprentissage)

Pratique

  • Contrôle des équipements de base (contrôle visuel avant utilisation)
  • Contrôle des dispositifs d’ancrage
  • Mise en place et utilisation correctes de l’intégralité des équipements standard
  • Utilisation correcte des systèmes d'assurage
  • Sauvetage simple avec matériel préparé à l’avance
  • Préparation et exécution de travaux simples avec port d'EPI antichute

En ce qui concerne la sécurisation des personnes dans les nacelles de travail (p. ex. plateforme élévatrice de travail, installation d’entretien), une instruction à l’utilisation du harnais antichute et de la longe suffit si le travailleur ne doit pas quitter la nacelle (système de retenue). Les personnes chargées de commander des plateformes élévatrices doivent avoir suivi une formation concernant les consignes d'utilisation et de sécurité à respecter dans ce contexte.

Attestation de formation aux travaux avec port d'EPI antichute

Une attestation de formation doit pouvoir être présentée sur demande. Dans ce document doivent figurer l'intitulé, le contenu, la durée et la date de la formation, le centre de formation et le formateur.

Cours de perfectionnement et de révision

  • Sauvetage d'une victime de chute pendulaire
  • Planification des dispositifs d’ancrage et des systèmes spécifiques à un projet
  • Établissement des concepts de sécurité et de sauvetage spécifiques à un projet
  • Expert «Contrôle EPI antichute»

Renseignements

  • Suva, Génie civil et bâtiment
  • avenue de la Gare 23
    1003 Lausanne

Bases légales (lois, ordonnances) et prescriptions techniques

  • Art. 5  de l'ordonnance sur la prévention des accidents, «Equipements de protection individuelle»
  • Art. 8  de l'ordonnance sur la prévention des accidents, «Travaux comportant des dangers particuliers»