Sablage: sécurité pour l’homme et l’environnement - Fiche thématique

Table des matières

      Illustration non disponible
      Standard Variante
      Référence
      44043.F
      Moyens d'information
      Document, PDF
      Édition
      01.10.2007

      Description

      Le terme technique pour le sablage est «sablage à l'air comprimé à l’abrasif solide». Ce type de traitement de surface est utilisé par exemple pour éliminer la rouille, les salissures et d'anciennes couches de peinture.

      En tant qu'employeur, vous devez réduire autant que possible le risque de maladies professionnelles. Le sablage est en fait un travail dangereux qui peut provoquer la silicose. Vous ne pouvez éviter cette maladie avec sûreté que si vous utilisez uniquement des matériaux exempts de quartz. Il existe suffisamment d'alternatives, par exemple l'électrocorindon, le carborundum, le sable de scories ou les abrasifs métalliques tels que la grenaille d'acier.

      En ce qui concerne les abrasifs, nous nous référons à la décision du Département fédéral de l'intérieur (DFI). Elle exige que les substances qui mettent la santé en danger soient remplacées par d’autres moins nocives pour autant que cela soit techniquement possible et économiquement acceptable.

      Outre la sécurité de vos collaborateurs, vous devez également respecter les prescriptions relatives à la protection de l'environnement. Deux mesures pour protéger l'homme et la nature :

      • Une cagoule de sablage à insufflation d'air frais est obligatoire pour vos professionnels.L'air doit être réchauffé par temps froid.
      • Pour protéger l'environnement, vous êtes tenu de fixer une installation de protection contre la poussière aux ponts, aux bâtiments ou aux échafaudages.

      Dans notre fiche thématique, nous vous informons plus en détail sur les prescriptions et les mesures de sécurité nécessaires.

      Cette page vous a-t-elle été utile?

      Thématiques complémentaires