Une personne accidentée est transportée dans une ambulance.

Un peintre se tue en tombant d’un toit

  • Un peintre travaille sur le toit en pente d'un immeuble. Son échelle glisse et il fait une chute de 10 m dans le vide.
  • Les arrêts de neige n’ont pas résisté sous le poids de l’échelle et du peintre.
  • Le peintre a omis d’utiliser des équipements de protection contre les chutes. Cette erreur lui a été fatale.

Chute mortelle

Le chef d’une entreprise de peinture et son apprenti effectuent des travaux sur les lucarnes d’un immeuble. Pour repeindre l'extérieur des lucarnes, ils utilisent une échelle de couvreur bricolée avec des liteaux qu’ils posent sur les tuiles et accrochent aux arrêts de neige.

L'accident survient alors qu'ils sont en train de peindre la dernière lucarne. L'échelle glisse et le chef fait une chute de 10 m dans le vide. Il se blesse mortellement en tombant sur la pelouse.

Représentation schématique de l’accident
La victime est en train de peindre l'un des côtés de la lucarne lorsque son échelle glisse et l'emporte dans sa chute.
Pas de protection contre les chutes

L'enquête d'accident a révélé que les arrêts de neige n’ont pas résisté au poids de l’échelle et de la victime. Les fixations utilisées n'étaient pas conformes aux prescriptions.

Cette chute mortelle a également d'autres causes. Le peintre a omis d’utiliser des équipements de protection contre les chutes. Cette erreur lui a été fatale. Il n'était pas encordé et aucune paroi de retenue ni aucun échafaudage n'avaient été installés.

Arrêts de neige défectueux
Les arrêts de neige n’ont pas résisté au poids de l’échelle et du peintre.
Non-respect des règles vitale

Le respect d'une seule des règles vitales spécialement destinées aux peintres et plâtriers aurait déjà permis d'éviter l'accident.

  • Règle 1: Nous n’improvisons pas.
  • Règle 2: En règle générale, nous utilisons un échafaudage lorsque nous exécutons des travaux en hauteur.
  • Règle 3: Nous sécurisons les zones dangereuses dès 2 m de hauteur de chute.

En cas de non-respect d’une règle vitale, il faut dire STOP, interrompre le travail en cours et mettre en œuvre ou rétablir les conditions de sécurité requises. Ce n’est qu’ensuite que le travail peut être repris.

Photo de l’échelle défectueuse, bricolée avec des liteaux, après l'accident

Photo de l’échelle défectueuse, bricolée avec des liteaux, après l'accident

Quelques conseils pour éviter ce type d’accident

Cadres et employeurs
  • Indiquez les mesures de sécurité prévues dans l'offre soumise au client et assurez-vous que les dispositifs de protection nécessaires sont mis à disposition pour chaque mandat.
  • Avant l’exécution des travaux, contrôlez si tous les équipements de protection sont disponibles et montés correctement.
  • S'il n'y a pas d'équipements de protection ou si ceux-ci présentent des lacunes, dites STOP et interrompez les travaux.
  • Expliquez à vos collaborateurs comment ils doivent se protéger contre les chutes en cas de travaux en hauteur.
  • Assurez-vous que les instructions de travail sont respectées et faites régulièrement des contrôles.
  • N'utilisez pas d'équipements de travail improvisés.
  • Sécurisez les échelles de couvreur en utilisant des équipements appropriés (p. ex. crochets de sécurité pour toit selon EN 517).
Travailleurs
  • Informez-vous sur les dangers spécifiques à votre poste de travail et exigez une instruction de la part de votre employeur.
  • Respectez les consignes de sécurité données par votre employeur.
  • S'il n'y a pas d'équipements de protection, dites STOP, interrompez votre travail et exigez que votre employeur fournisse les équipements de protection nécessaires.
  • Contrôlez les équipements de protection avant le début des travaux. Signalez les lacunes à votre supérieur.

Bases légales

  • Ordonnance sur la prévention des accidents, art. 3 al. 1 Mesures et installations de protection
  • Ordonnance sur les travaux de construction, art. 3 al. 1 Planification de travaux de construction
  • Ordonnance sur la prévention des accidents, art. 5  Equipements de protection individuelle
  • Ordonnance sur la prévention des accidents, art. 8  Travaux comportant des dangers particuliers
  • Ordonnance sur la prévention des accidents, art. 24  Equipements de travail – Principe
  • Ordonnance sur les travaux de construction, art. 14 al. 3  Echelles
  • Ordonnance sur les travaux de construction, art. 19 al. 1  Autres protections contre les chutes
  • Ordonnance sur les travaux de construction, art. 28  Protection contre les chutes au-delà du bord du toit – Généralités
  • Ordonnance sur les travaux de construction, art. 29  Mesures à prendre au bord des toits
  • Ordonnance sur les travaux de construction, art. 31  Paroi de retenue sur le toit