Deux ouvriers équipés de casques de protection utilisent une scie circulaire.

Protection de la tête Tout savoir sur les casques et autres équipements de protection individuelle de la tête

  • Des équipements de protection permettent de prévenir efficacement les blessures à la tête.
  • Quelle que soit la tâche devant être réalisée, il existe des équipements adaptés.
  • Le confort, les risques encourus au poste de travail ainsi que la gêne subie par l’utilisateur sont autant de critères devant être pris en compte lors du choix des équipements.

Enseignements tirés de la pratique

Dans beaucoup d’activités, les risques de blessures à la tête ne peuvent être évalués de manière fiable. En cas de doute, il convient donc impérativement de porter un équipement de protection de la tête. Conformément à l’art. 5 de l’ordonnance sur les travaux de construction, les travailleurs doivent porter un casque de protection pour tous les travaux où ils peuvent être mis en danger par la chute d’objets ou de matériaux.

Quels équipements choisir?

Quelle que soit la tâche devant être réalisée, il existe des équipements adaptés. Par exemple, si un casque de protection pour l’industrie est prescrit, il ne suffit pas de porter une casquette anti-heurt, car celle-ci ne protège la tête qu’en cas de choc léger.

Casque avec jugulaire

En cas de risque de chute (p. ex. si les travaux nécessitent une protection par encordement ou sont réalisés sur une PEMP à élévation multidirectionnelle), les casques de protection doivent être équipés d’une jugulaire. Il en va de même s’il existe un risque que le casque tombe, p. ex. en cas de travaux réalisés au-dessus de la tête.

Risques: à quoi servent les équipements de protection de la tête?

Ils protègent contre différents types de risques:

  • risques mécaniques (choc, risque que des objets mal fixés tombent, se renversent ou s’envolent)
  • risques thermiques (chaleur, froid, éléments incandescents, projection de métal en fusion, flammes)
  • risques électriques (tension de contact, formation d’étincelles, y compris sous l’effet de décharges électriques)
  • risques chimiques (acides, bases, solvants)
  • collisions dues à une mauvaise visibilité, p. ex. en cas de travaux sur la voie publique
  • risque de happement des cheveux, p. ex. par des éléments mécaniques en mouvement

Quels sont les différents types d’équipements?

Divers équipements offrent une protection de la tête:

  • casques de protection pour l’industrie
  • casques de protection à haute performance pour l’industrie
  • casques de protection intégrale (p. ex. casques de sablage avec protection des voies respiratoires intégrée)
  • casquettes anti-heurt pour l’industrie
  • Casques pour la lutte contre les incendies dans les bâtiments et autres structures
  • casques d’alpinistes
  • couvre-chefs, filets à cheveux
Modèles spéciaux
Casque de protection avec jugulaire
Casque de protection avec jugulaire

Casques de protection à haute performance pour l'industrie

Casquette anti-heurt
Casquette anti-heurt
Casque de sapeur-pompier avec masque de protection respiratoire intégré
Casque de sapeur-pompier avec masque de protection respiratoire intégré
Un homme porte un casque de sablage.
Casque de sablage avec arrivée d’air frais
Une femme porte un filet à cheveux.
Filet à cheveux

Quels sont les critères de choix des équipements?

Le confort, les risques encourus au poste de travail ainsi que la gêne et les contraintes subies par l’utilisateur sont autant de critères devant être pris en compte lors du choix des équipements.

D’autres critères sont essentiels pour une protection efficace de la tête:

  • résistance à la pénétration
  • absorption des chocs
  • possibilité de régler la jugulaire (le cas échéant) pour garantir le maintien du casque
  • confort (ajustement à la taille de la tête, légèreté et protection contre l’humidité)
Durée de vie des casques de protection

Les casques de protection peuvent être en matière thermoplastique (simple ou de qualité supérieure) ou thermodurcissable. La durée de vie déterminante est celle indiquée dans la notice d’instructions du fabricant. Les casques de protection doivent être immédiatement remplacés en cas de dommage ou d’altération de la couleur.

Marquage

Les casques de protection doivent être munis d’un marquage (moulé ou estampé) avec les mentions suivantes:

  • numéro de la norme de référence et des éventuelles normes complémentaires
  • nom ou logo du fabricant
  • type de casque (désignation du fabricant)
  • taille ou plage de tailles
  • année et trimestre de fabrication
Normes
  • EN 397: Casques de protection pour l’industrie
  • EN 14052: Casques de protection à haute performance pour l'industrie
  • EN 443: Casques pour la lutte contre les incendies dans les bâtiments et autres structures
  • EN 812: Casquettes anti-heurt pour l’industrie
  • EN 12492: Casques d’alpinistes
Informations complémentaires

Les contenus de cette page remplacent la publication «Tout ce que vous devez savoir sur les EPI» (réf. 44091.F).