reb_p007991_01.tif

Nos cliniques de réadaptation

Les cliniques de réadaptation de la Suva permettent aux victimes d’un accident de retrouver leur vie privée et professionnelle. Pas à pas.

Table des matières

En bref

  • Il est très important pour la Suva que les personnes accidentées puissent bénéficier d’une réinsertion optimale.
  • Les personnes accidentées doivent pouvoir retrouver leur vie d’avant et leur travail le plus rapidement possible.
  • Pour encourager leur réinsertion, nous proposons deux cliniques de réadaptation en Suisse alémanique et en Suisse romande. Celles-ci sont hautement spécialisées dans la réinsertion des personnes accidentées.

Les cliniques de réadaptation de la Suva

La Suva est la seule assurance-accidents à proposer ses propres cliniques de réadaptation en vue de la réinsertion des personnes accidentées. Ces cliniques se trouvent à Bellikon et à Sion. Elles ne se concentrent pas uniquement sur les conséquences physiques et psychiques des accidents. Les aspects sociaux et professionnels sont également pris en compte dans le cadre de la réadaptation. Les cliniques de réadaptation ont été conçues de sorte à soutenir de manière optimale les personnes accidentées dans le cadre de leur réinsertion dans la vie professionnelle. Pour permettre aux cliniques de s’acquitter au mieux de leur mission, elles sont réaménagées au fur et à mesure des besoins et selon les normes les plus récentes.

Des victimes d'accidents racontent

Chaque personne vit différemment les suites d’un accident. À quoi ressemble le chemin qui a permis à Michelle et Arnaud de retrouver leur famille et leur travail?

L’histoire de Michelle

Michelle a été admise à la clinique de réadaptation de Bellikon après un grave accident de randonnée et un séjour à l’hôpital. Elle profite aujourd’hui pleinement de sa vie grâce à sa réadaptation médicale complète et sa réinsertion professionnelle.

cyrill_naenni_1.jpg

«Je profite à nouveau pleinement de la vie avec ma famille.»

Michelle

L’histoire de Arnaud

Arnaud Hary apprend un nouveau métier après un accident

En août 2015, Arnaud Hardy a été amputé des deux jambes après avoir été happé dans une vis sans fin. Après un long chemin et un séjour de six mois à la clinique de réadaptation de Sion, ce père de famille peut de nouveau marcher et a commencé un apprentissage de dessinateur-constructeur. Les progrès obtenus lui ont ouvert une perspective professionnelle et permis d'envisager l'avenir avec confiance.

Arnaud Hardy - Reha Sion

«J'ai eu la chance de pouvoir suivre la réadaptation à la clinique de la Suva à Sion.»

Arnaud Hary

Cette page vous a-t-elle été utile?