p1023m2187484.jpg

Quels sont critères de choix des protecteurs d’ouïe?

Le bruit sur le lieu de travail peut endommager l’ouïe et a un impact négatif sur les performances professionnelles. À partir de 85 décibels, le port de protecteurs d’ouïe est donc recommandé. Vous trouverez sur cette page les exigences auxquelles les protections auditives doivent satisfaire pour prévenir les lésions auditives.

Table des matières

En bref

L’hypoacousie professionnelle atteint les trois quarts de sa valeur finale dans les dix premières années d’exposition au bruit. Elle progresse rapidement puis stagne au fil des ans, tandis que la presbyacousie augmente continuellement. C’est pourquoi il est important de porter dès le début des protecteurs d’ouïe si vous travaillez dans un environnement bruyant.

Pour faire le bon choix, il convient de tenir compte de différents critères. Voici quelques principes:

  • Choisissez le produit en fonction des besoins de la personne qui le portera.
  • Tenez compte de la nature de son activité.
  • Pour éviter toute lésion, utilisez des protecteurs d’ouïe à partir d’un niveau sonore de 85 décibels.

Une protection auditive sera plus facilement portée si elle est parfaitement adaptée aux besoins des collaborateurs.

À partir de combien de dB faut-il porter des protecteurs d’ouïe? ​

Dans la pratique, on considère que toute personne exposée à un niveau sonore Leq supérieur ou égal à 85 dB(A) doit porter une protection auditive. Cette valeur est certes plus stricte que les limites exigées, mais cette règle est simple à retenir et donc à appliquer.
Vous ne pouvez pas effectuer de mesure du niveau sonore? Dans ce cas, référez-vous à notre Liste des tableaux des niveaux sonores. Vous y trouverez les activités spécifiques à votre secteur pour lesquelles les travailleurs devraient porter des protections auditives.

Exigences pour les protecteurs d’ouïe

Pour protéger au mieux l’ouïe au poste de travail, différents facteurs doivent être pris en compte.

Enseignements tirés de la pratique

Le bruit est considéré comme dangereux à partir de LEX ≥ 85 dB(A). Une exposition récurrente à un niveau sonore supérieur à la valeur limite définie pour le poste de travail peut provoquer des dommages durables.

Pour éviter toute perte auditive, tenez compte de ce qui suit:

  • veillez à ce que vos collaborateurs portent des protecteurs d’ouïe lors de toute exposition au bruit, aussi brève soit-elle
  • notez que seuls les protecteurs d’ouïe certifiés protègent efficacement contre le bruit
  • la ouate et les filtres de cigarette n’ont rien à faire dans les oreilles, car ils sont en grande partie inefficaces

De nombreuses protections auditives ne sont pas portées correctement, ce qui diminue leur effet protecteur. Regardez nos différents films d’instruction pour savoir comment porter correctement les bouchons d’oreille, coquilles de protection ou tampons auriculaires moulés. Vous les trouverez sur notre page Utiliser correctement les protecteurs d’ouïe.

Écoutez aussi vos collaborateurs

Les exigences vis-à-vis d’une protection auditive dépendent à la fois de la personne concernée et de son activité. Il est donc judicieux d’impliquer vos collaborateurs dans le choix de leurs protecteurs d’ouïe. Pour ce faire, remettez-leur différents produits qu’ils pourront tester. Décidez sur la base de leurs avis quelle protection auditive sera mise à disposition. 
Autre avantage de cette façon de faire: plus vos collaborateurs se sentiront à l’aise avec leurs protecteurs d’ouïe, plus ils les porteront naturellement et au mieux ils pourront se concentrer sur leur travail.

Le bon choix

Les coquilles de protection et les tampons auriculaires à étrier conviennent aux travaux de courte durée, mais ne sont en revanche pas adaptés si les protecteurs d’ouïe doivent être portés pendant un certain temps et par des températures élevées. Pour avoir un aperçu des différents modèles disponibles, consultez notre page Les types de protecteurs d’ouïe.

Les principaux critères à prendre en compte

  • Confort et adéquation à la morphologie de l’utilisateur
  • Disponibilité – les protecteurs d’ouïe doivent toujours être à portée de main
  • Possibilités de combinaison avec d’autres équipements de protection (casques, lunettes de protection, appareils de protection des voies respiratoires)

Autres critères de choix

  • Lors du choix des protecteurs d’ouïe, tenez également compte des éventuelles exigences en matière d’hygiène – par exemple dans des salles blanches ou zones d’hygiène
  • Si les collaborateurs doivent pouvoir communiquer entre eux malgré le bruit intense, optez pour des protections auditives équipées d’un système de communication. Vos collaborateurs pourront ainsi communiquer normalement, même dans des conditions difficiles.
  • Les personnes portant des prothèses auditives ne sont pas automatiquement protégées contre le bruit. Seules les prothèses auditives explicitement certifiées comme telles remplissent ces exigences. Si ce n’est pas le cas, la personne concernée a deux possibilités: elle peut porter des coquilles de protection par-dessus ses prothèses ou retirer ces dernières et utiliser des protecteurs d’ouïe certifiés pour se protéger contre le bruit.

Un bon conseil

Comme déjà mentionné ci-avant, c’est la personne concernée et son activité qui déterminent les exigences auxquelles une protection auditive doit répondre. Face à la pléthore de l’offre disponible, il n’est pas facile de trouver le bon produit. N’hésitez donc pas à demander conseil à votre fournisseur d’EPI: il vous aidera à choisir des modèles adaptés à votre domaine d’activité.

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?