GettyImages-1164683998.jpg

Apparition de lésions cutanées, d’eczémas et d’allergies

Les allergies ne sont pas rares et touchent souvent la peau. Un contact fréquent avec des substances chimiques, végétales ou animales peut provoquer des lésions cutanées. Nous vous expliquons comment surviennent les allergies et l’eczéma d’origine professionnelle et pourquoi vous devez vous en protéger et consulter à temps.

Table des matières

En bref

Une réaction allergique cutanée peut apparaître et disparaître de manière inattendue. Même si, dans un premier temps, l’événement reste ponctuel, il doit être pris au sérieux. Surtout si, au travail, vous êtes amené à manipuler des substances chimiques ou si votre peau est exposée à d’autres contraintes. Une fois qu’une allergie s’est développée, il est difficile de s’en débarrasser. Retenez que:

  • les lésions cutanées d’origine professionnelle sont provoquées par des substances chimiques et biologiques ainsi que par des agents physiques,
  • les eczémas irritatifs et les allergies cutanées font partie des maladies cutanées professionnelles les plus fréquentes,
  • il est important de vous protéger contre les substances agressives et allergisantes. En effet, une fois qu’une personne a développé une allergie, il suffit qu’elle entre brièvement en contact avec la substance qui la déclenche pour que celle-ci provoque à nouveau une réaction allergique.

Quand faut-il consulter un médecin?

Les éruptions cutanées d’origine professionnelle peuvent disparaître en quelques jours. Si elles tardent à guérir ou s’étendent à d’autres parties du corps, il est nécessaire de consulter un médecin.

Vous trouverez de plus amples informations sur les aspects médicaux des lésions cutanées dans la publication Les dermatoses professionnelles.

Comment se développent les lésions cutanées?

Les lésions cutanées d’origine professionnelle ne surviennent généralement pas «du jour au lendemain». Elles se forment souvent progressivement, après une longue activité professionnelle, lorsque la personne concernée a été exposée de manière répétée à des agents chimiques et physiques. Dans la majorité des cas, elles sont provoquées par des contacts permanents avec un milieu humide ou des substances chimiques, comme les sels métalliques, les résines époxy, les parfums ou les agents de conservation. Un contact répété et non protégé avec des résines époxy peut par exemple provoquer une allergie aux résines époxy. Dans ce cas, on parle ici plus globalement d’une allergie aux produits chimiques.

Mais des agents physiques tels que la chaleur, le froid, les ultraviolets, les lasers ou les rayons ionisants peuvent également déclencher des réactions cutanées. Les substances végétales (plantes exotiques, fleurs et certains légumes), les organismes animaux, comme certains acariens présents dans la nature, et les agents microbiens, comme les virus, les bactéries ou les champignons, peuvent eux aussi provoquer des éruptions cutanées d’origine professionnelle.

La fréquence et la forme du contact avec les substances/agents mentionnés jouent également un rôle. Les effets sont différents selon qu’il s’agit:

D’un seul ou de plusieurs contact(s) direct(s)

avec des produits chimiques agressifs ou réactifs, tels que des substances acides et alcalines très concentrées (p. ex. avec du ciment frais encore humide) ou des colles et des résines à deux composants.

De contacts fréquents sans protection

avec des produits chimiques perçus comme peu dangereux, par exemple des fluides de coupe, des solvants organiques, des huiles minérales, des désinfectants de surfaces, des composés métalliques ou encore des conservateurs.

De contacts très fréquents

avec des produits agressifs pour la peau, par exemple des savons, des produits de nettoyage et des shampoings. Le travail prolongé en milieu humide est également nocif pour la peau.

L’eczéma, un problème très répandu

L’eczéma est une maladie de la peau inflammatoire, qui provoque des démangeaisons et qui n’est pas contagieuse. Tous les eczémas sont dus à un dysfonctionnement de la barrière cutanée. Vous trouverez ci-dessous une description des eczémas les plus courants.

Dermite irritative

Les substances physiquement ou chimiquement irritantes provoquent des inflammations de la peau, en particulier en cas d’exposition répétée, et peuvent causer, à terme, une «dermite irritative» (aussi appelée eczéma irritatif, dermite de contact toxique ou dermatose d’usure). Les symptômes typiques d’une dermite irritative sont les suivants: rougeurs, tuméfaction de la peau et desquamation accompagnées de sensations de brûlure et/ou de démangeaison.

Pouce rouge et squameux, une caractéristique typique de la dermite irritative.

Un contact fréquent de la peau avec des produits souvent considérés comme peu dangereux peut provoquer une dermite irritative.

Un seul contact de la peau avec des substances très irritantes ou corrosives (comme des acides et bases dilués) peut suffire à entraîner de sévères lésions cutanées. Un contact prolongé et/ou fréquent de la peau avec d’autres substances (fluides de coupe, solvants et savons) ainsi que la réalisation de travaux dans des milieux particulièrement humides provoquent quant à eux des lésions cutanées locales.

Eczéma de contact allergique

L’eczéma de contact allergique se caractérise au début par l’apparition de petites papules et vésicules sur une peau tuméfiée présentant des rougeurs. Les démangeaisons peuvent être très fortes.

De petites cloques rougeâtres apparaissent sur les doigts de deux mains contiguës.

Eczéma de contact allergique caractérisé par de petites vésicules provoquant des démangeaisons.

La peau réagit à certains produits chimiques par une réaction d’hypersensibilité ou une allergie. Il est rare qu’une allergie se développe lors du tout premier contact avec la substance allergène. Généralement, elle se manifeste plutôt après des contacts répétés pendant des jours ou des semaines, voire des mois ou des années.

En cas d’allergie cutanée prononcée, le moindre contact avec la substance concernée suffit en général à déclencher la réaction cutanée. Malheureusement, l’hypersensibilité subsiste même après la guérison de l’affection cutanée. Des rechutes sont donc à craindre à chaque contact avec le produit en cause. Les substances chimiques allergisantes sont également qualifiées de «sensibilisantes».

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?