Absenzenmanagement Bereichstrenner Handeln Handschlag, Beratung, Freizeitsicherheit und Gesundheitsmanagement, Hände, Danke, Hallo, Auf Wiedersehen, Kennenlernen

Ensemble pour un retour rapide au poste de travail

Une collaboration étroite entre les employeurs, les médecins et les assurances sociales favorise un retour plus rapide au travail des victimes d’accident. Des conventions de collaboration, conclues dans certains cantons, règlent les relations de partenariat entre les parties prenantes.

Conseils

Lecture automatique
Vidéo principale

3:36
Vidéo modulaire Médecins

3:18
Vidéo modulaire Employeurs

2:40

Collaboration en partenariat

Employeurs, associations, assurances sociales et médecins unissent leurs efforts pour que les victimes d’accidents recouvrent le plus rapidement possible leur capacité de travail. Plusieurs études montrent que les chances de réinsertion diminuent de moitié après une incapacité de travail de six mois. L’initiative conjointe pour un retour rapide au poste de travail profite à l’ensemble des parties prenantes, notamment sur le plan financier.

La communication entre les différents acteurs est essentielle pour une collaboration efficace. Une incapacité de travail représente un défi pour les employeurs, les médecins traitants et les assurances sociales impliquées. Tandis que l'employeur souhaite recevoir des informations précises sur les possibilités de reprise d'activité de la personne accidentée, le médecin traitant ne dispose souvent pas des informations nécessaires concernant le poste de travail du patient. Pour pouvoir procéder à une évaluation de la capacité de travail, le médecin doit en effet connaître la situation concrète du poste occupé par son patient, être informé des possibilités de réinsertion offertes par l'employeur et savoir quels postes aménagés sont proposés par l'entreprise. Les employeurs doivent pouvoir planifier leurs ressources et les personnes accidentées ont besoin d'une perspective professionnelle motivante.

Des feuillets d'information répondant à de nombreuses questions sur l'incapacité de travail ont été élaborés pour plusieurs cantons en partenariat avec les différents acteurs concernés afin d'améliorer la communication et les échanges nécessaires dans ce contexte.