Poussière de quartz dans les exploitations de roches et graviers (fiche thématique)

Table des matières

      Illustration non disponible
      Standard Variante
      Référence
      33058.F
      Moyens d'information
      Fiches thématiques, PDF
      Édition
      01.07.2018

      Description

      La poussière de quartz est une substance cancérigène. Partout où le personnel des exploitations de roches et de graviers est fortement exposé aux poussières fines de quartz, il risque de développer de graves maladies pulmonaires (pneumoconiose): silicose avec cancer des poumons, tuberculose ou bronchite.

      La fiche thématique présente les mesures à prendre pour protéger le personnel. Par exemple:

      • pour pouvoir prendre des mesures spécifiques à l’entreprise, vous devez connaître la part de quartz présente dans les poussières fines de votre exploitation. Par conséquent, faites contrôler les poussières fines par un laboratoire spécialisé.
      • Empêchez la propagation de poussières et aspirez la poussière aussi près que possible du lieu d’apparition.
      • Aspirez également la poussière déposée. Ne pas essuyer!
      • Évitez toute émission de poussières au niveau des postes de transfert.
      • Vérifiez régulièrement l’efficacité du dépoussiéreur.
      • Pour la protection personnelle des voies respiratoires, utilisez des masques de la classe de filtre FFP3.

      Notre liste de contrôle Poussières de quartz dans les exploitations de roches et de graviers est également à votre disposition pour déterminer les dangers liés à la poussière de quartz.

      De plus amples informations sur la protection respiratoire contre les poussières dangereuses figurent dans notre feuillet d’information Masques de protection respiratoire contre les poussières.

      Cette page vous a-t-elle été utile?

      Thématiques complémentaires