Abbildung von Coronaviren

Coronavirus: informations actuelles destinées à nos clients et assurés

Nouveautés
Afficher plus

L’essentiel en bref

Nous vous informons sur le Covid-19 et la manière dont vous pouvez protéger les travailleurs au sein de votre branche.

Aide-mémoire SECO pour les employeurs – Protection de la santé au travail face au coronavirus

Guide pratique pour les contrôles liés au COVID-19 sur les chantiers et dans l'industrie

Le guide pratique apporte des précisions sur différentes questions concernant les activités de contrôle. Ce document est régulièrement complété et mis à jour.

Télécharger le guide pratique pour les contrôles liés au COVID-19   

Allégement des primes lié à la pandémie de coronavirus

Outre les mesures prises à titre temporaire pendant la «situation extraordinaire», la Suva contribuera également côté primes à l’allégement de la charge financière des entreprises assurées auprès d’elle. Avec l’accord de l’Office fédéral de la santé public, cette contribution est la suivante.

Étant donné qu’il y a moins d’accidents dans certaines branches en raison de la pandémie de coronavirus, des coûts inférieurs sont attendus dans les classes de risque correspondantes pour l’année 2020. Il en résulte des excédents de primes exceptionnels, qui peuvent être dégagés tant dans l’assurance contre les accidents professionnels que dans l’assurance contre les accidents non professionnels. Les excédents éventuels vous seront crédités avec la prime 2022.

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie pour vous? Vous ne devez rien faire, aucune autre indication n’est requise. Si les coûts d’accidents ont baissé dans votre branche en 2020, nous vous informerons à l’automne 2021 de la réduction de la facture de primes.

Vous trouverez des informations plus complètes dans le site «Mesures des assureurs-accidents concernant les primes en raison de la pandémie de coronavirus  » ou dans la lettre adressée aux clients le 11 novembre 2020.

Votre agence   se tient à votre disposition pour toute question.

 

FAQ: questions fréquentes sur le coronavirus

Oui, il peut s’agir d’une maladie professionnelle, à condition que les collaborateurs exerçant l’activité professionnelle en question soient exposés à un risque bien plus élevé de contracter le coronavirus que le reste de la population. Il ne suffit pas que la personne ait été contaminée plus ou moins fortuitement sur son lieu de travail. Chaque cas doit être étudié de façon approfondie. Le risque peut être bien plus élevé pour le personnel des hôpitaux, des laboratoires, etc., qui sont en contact direct avec des personnes ou des objets infectés dans le cadre de leur activité. De même, les collaborateurs des EMS ainsi que des foyers pour personnes handicapées peuvent être exposés à un risque considérablement plus élevé dans le cadre des soins directement dispensés aux pensionnaires infectés. Aucune reconnaissance en tant que maladie professionnelle ne peut avoir lieu pour ceux dont l’activité n’est pas axée sur l’accompagnement et le soin de personnes infectées, p. ex. les vendeurs, la police, ou encore le personnel de nettoyage des hôtels.

Oui, si la mise en quarantaine est indiquée médicalement et qu’elle a fait l’objet d’un certificat médical.

Pour toute question au sujet des indemnités journalières, veuillez vous adresser à votre agence Suva  .

Non. Dans cette situation, la Suva ne peut prendre en charge aucun coût lié à des mesures préventives. En revanche, il est peut-être possible de toucher une allocation pour perte de gain dans le cadre des mesures prises par le Conseil fédéral pour atténuer les conséquences économiques de l'épidémie. L'une de ces mesures est l'allocation pour perte de gain COVID-19  .

Pour toute question au sujet des indemnités journalières, veuillez vous adresser à votre agence Suva  .

En cas de chômage partiel, la couverture d'assurance reste la même. La totalité du salaire reste assurée. Lors de la déclaration des salaires aussi, il convient de toujours saisir l’intégralité de la masse salariale.

  • Platzhalter

Hotlines 08h00 à 17h00 (du lundi au vendredi)

Construction

Hotline pour les questions concernant la protection de travailleurs sur les chantiers contre le coronavirus. Téléphone: 041 419 60 00

Industrie et artisanat

Hotline pour les questions concernant la protection de travailleurs contre le coronavirus. Téléphone: 041 419 60 02

Bon à savoir: les hotlines répondent uniquement aux questions portant sur la sécurité au travail et la protection de la santé. Pour les conseils généraux et les questions relatives aux indemnités journalières et aux prestations d’assurance, veuillez vous adresser à votre agence Suva  .


Outils