Grâce à une stratégie de placement axée sur le long terme et à des investissements importants dans l’immobilier et les actions, la Suva bénéficie de rendements suffisants pour garantir le paiement des rentes.

Stratégie de placement

  • Les placements réalisés par la Suva génèrent des rendements conformes au marché qui lui permettent de garantir durablement le paiement des rentes.
  • La stratégie de placement de la Suva est axée sur le long terme et repose sur une large diversification.
  • Outre les aspects financiers, la Suva prend également en compte des critères écologiques, éthiques et sociaux.
Nouveautés
Afficher plus

Performance des placements

Durant l’exercice 2018, une performance globale de –2,7 % a été réalisée sur les quelque 50 milliards de francs de valeurs immobilisées. Tandis que les actions cotées essuyaient des pertes en partie substantielles et que les placements obligataires étaient eux aussi légèrement dans le rouge, les investissements en private equity, l’immobilier direct et les crédits, ainsi que la quasi-totalité des stratégies de hedge funds, ont obtenu des résultats positifs. Pour ce qui est des placements sur le marché monétaire, la situation est demeurée difficile en raison des taux d’intérêt négatifs appliqués en Suisse. L’écart de taux important par rapport aux monnaies étrangères s’est traduit par des frais de couverture de change considérables.


Le degré de couverture a reflué de 143 % l’année précédente à environ 123 %, essentiellement du fait de la réduction du taux d’intérêt technique pour les prestations de longue durée. Il prend également en compte la réduction exceptionnelle des primes rendue possible par l’évolution réjouissante des produits du capital au cours des dernières années.

Objectif des placements financiers

En dépit des gros efforts accomplis en matière de prévention, on recense chaque année de nombreux accidents professionnels et non professionnels entraînant une invalidité ou un décès. Près de 1900 cas débouchent sur l’octroi d’une rente d’invalidité aux personnes accidentées; en cas de décès, leur veuve et leurs orphelins perçoivent une rente de survivant. L’année au cours de laquelle la rente est octroyée, la Suva constitue pour cette dernière une réserve mathématique en mettant de côté les fonds nécessaires au paiement futur de la rente. Ce capital de couverture des rentes représente l’essentiel des valeurs immobilisées de la Suva.
Le reste est constitué par les provisions pour les prestations d’assurance de courte durée (telles que les frais de traitement et les indemnités journalières) et par les réserves.

Horizon de placement à long terme

La stratégie de placement de la Suva est axée sur le long terme et repose sur une large diversification. L’entreprise dispose d’un portefeuille équilibré: environ la moitié du patrimoine est investie en titres de crédit et à revenu fixe, 32 % en actions et en private equity et environ 13 % dans l’immobilier tant direct qu’indirect, le reste étant constitué d’autres placements alternatifs. Cette stratégie permet à la Suva de générer des rendements suffisants en moyenne à long terme, ce qui ne serait pas le cas si elle se limitait à des placements à revenu fixe peu risqués.

Afin de compenser les importantes fluctuations de la valeur de ses placements (rendements exceptionnels des placements  ), la Suva constitue des réserves lorsque la situation économique le lui permet, et les dissout lorsque la conjoncture est défavorable.

La répartition est basée sur des primes de risque. La quote-part d'actions comprend par exemple aussi les portefeuilles «Private equity» et «Equity hedged».

Dans le cadre de la nouvelle stratégie de placement en vigueur depuis le 1er janvier 2016, les catégories d'actifs sont groupées en fonction des primes de risque. Cette présentation a l'avantage de permettre une meilleure comparaison entre les placements alternatifs et traditionnels et d'investir de manière encore plus ciblée.
La prime de risque des «Intérêts» englobe les emprunts et les prêts à forte solvabilité.
Sont regroupés sous «Crédits» tous les portefeuilles générant des primes de risque de crédit, soit des indemnités versées en compensation de risques de défaillance. Les crédits consortiaux, les obligations à haut rendement et les obligations de pays émergents sont à leur nombre. Les portefeuilles «Private debt» et «Credit hedged», qui figuraient auparavant parmi les placements alternatifs, sont désormais également rattachés à cette catégorie.

La prime de risque «Actions» inclut non seulement les portefeuilles d’actions classiques, mais aussi les portefeuilles «Private equity» et «Equity hedged».

Cette stratégie de placement repose sur trois piliers:

  • La Suva bénéficie d’un mandat légal clair qui lui garantit un effectif d’assurés stable et lui permet de formuler une vision à long terme.
  • Les recettes de primes financent les paiements courants pour les rentes et les prestations de courte durée. Ainsi, il n’y a guère de risque qu’elle doive brader des placements à long terme lorsque les cours sont bas.
  • Les engagements sous-jacents (à savoir les rentes) sont eux-mêmes, par nature, à long terme.

Rendement et performance

La stratégie de placement de la Suva est relativement proche de celle d’une caisse de pension. Grâce à un portefeuille équilibré, elle peut surmonter même les périodes les plus difficiles. Une stratégie de placement comparable aurait dégagé un rendement annuel moyen de 5,6 % depuis 1918. La performance réalisée depuis l’an 2000 dépasse celle des indices comparables des caisses de pension, p. ex. l’indice Pictet LPP 25 et l’indice CS des caisses de pension.

L’évolution de la valeur de 100 francs investis depuis 1918 conformément à la stratégie de placement de la Suva (courbe orange) a été positive en dépit de toutes les crises économiques. Les chiffres antérieurs à 1995 ont été calculés, les valeurs postérieures à 1995 correspondent aux résultats effectifs.

La Suva est une entreprise saine, comme le montre son rapport de gestion.

Rapport de gestion de la Suva

Un investisseur responsable

Outre les aspects financiers, la Suva prend également en compte des critères écologiques, éthiques et sociaux. La base normative est constituée de la législation suisse et des dix principes fondamentaux du Pacte mondial des Nations Unies , qui se fondent eux-mêmes sur la Déclaration universelle des droits de l’homme, sur la Déclaration de l’Organisation internationale du Travail relative aux principes et droits fondamentaux au travail et sur les principes de la Conférence des Nations Unies de Rio de Janeiro sur l’environnement et le développement ainsi que sur la Convention des Nations Unies contre la corruption .


La Suva est convaincue que l’impact d’une stratégie de placement responsable est renforcé lorsque différents acteurs du marché poursuivent ensemble les mêmes buts.

En signant en 2014 les Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies (UNPRI) , la Suva s’est engagée à publier des rapports détaillés concernant ses activités dans les domaines écologiques, éthiques et sociaux.
Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies
En tant que membre fondateur de l’initiative Swiss Sustainable Finance (SSF) , la Suva s’engage depuis 2014 en faveur du développement durable sur la place financière suisse. Cette initiative constitue une plateforme réunissant des acteurs d’horizons très différents, p.ex. des investisseurs, des écoles et des universités.
Initiative Swiss Sustainable Finance

Conjointement avec quelques grandes institutions de prévoyance, caisses de compensation et assurances suisses, la Suva a fondé en 2015 l’Association Suisse pour des investissements responsables (ASIR)  . Celle-ci a pour but de conseiller ses membres dans le cadre de l’application des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). Dans ce cadre, la Suva assume aussi efficacement que possible ses obligations fiduciaires.

Association Suisse pour des investissements responsables

Exercice par la Suva de son droit de vote

La Suva et l’Institution de Prévoyance de la Suva (IP) exercent activement leur droit de vote lié aux actions suisses qu’elles détiennent. Vous trouverez sous les liens suivants de plus amples informations à ce sujet (dans la langue de l’assemblée générale concernée).
Année
Assemblée générale

Vous trouverez sous les liens suivants de plus amples informations à ce sujet (dans la langue de l’assemblée générale concernée).

Outils