GettyImages-117469702.jpg

La musique est mon métier

La musique étant une forme d’énergie acoustique, elle peut se transformer en bruit. Or ce «bruit» n’est pas un sous-produit indésirable, mais bien le principal objectif visé par la branche de la musique. Une bonne oreille comptant parmi les compétences clés des musiciens et musiciennes professionnels, il est primordial de ne pas mettre sa carrière en péril. Nous vous aidons en ce sens.

Table des matières

En bref

De récentes études auprès d’orchestres professionnels et d’écoles de musique suisses ont montré la nécessité de protéger son ouïe.

  • De nombreux musiciens et musiciennes sont encore réticents à l’idée de porter des protecteurs d’ouïe. Abordez ouvertement ce sujet dans votre entourage!
  • Souvent, au sein d’une formation, le risque pour l’ouïe ne vient pas du niveau sonore de notre propre instrument, mais de celui d’un autre instrument se trouvant à proximité. Des barrières acoustiques ou des bouchons d’oreille permettent d’y remédier.
  • Le risque de lésions de l’ouïe existe au sein des orchestres, mais aussi dans les cours de musique. Pourtant, de nombreux enseignants et enseignantes jugent inutile de prendre des mesures de protection de l’ouïe.
  • Beaucoup de musiciens et musiciennes attendent d’avoir subi une lésion auditive pour se protéger. Prenez des mesures adéquates avant qu’il ne soit trop tard!

Votre ouïe est-elle en danger?

Le risque est lié au niveau d’exposition au bruit, qui dépend du niveau sonore et de la durée d’exposition. Le graphique suivant montre combien d’heures par semaine vous pouvez jouer d’un instrument sans risque. En cas de durée d’exposition plus longue, utilisez des protecteurs d’ouïe.

Balkendiagramm_Berufsmusiker_f.ai

Les valeurs indiquées sont des moyennes applicables aux exercices, aux répétitions, aux concerts et aux cours.

Attention

Les enfants à naître ne peuvent pas porter de protecteurs d’ouïe! La valeur moyenne quotidienne admissible pour les femmes enceintes ne doit pas dépasser 84 dB(A) (niveau d’exposition au bruit pendant 8 h).

Vous jouez de la musique? La protection de l’ouïe vous concerne!

Les musiciens et musiciennes sous-estiment le risque de lésions auditives. Une protection de l’ouïe efficace n’est pas une simple question d’équipement technique. Les musiciens et musiciennes renoncent souvent à porter des protecteurs d’ouïe par crainte d’une réaction de dédain de la part de leurs collègues. Il est important d’aborder ouvertement le sujet au sein de la formation ou de l’école de musique.

Examens de l’ouïe

Pour que vous puissiez exercer votre métier pendant longtemps, nous vous conseillons de soumettre votre ouïe à un examen préventif ciblé. Des systèmes d’audiométrie professionnels vous permettront d’identifier des troubles de l’ouïe avant même que vous n’en ressentiez les symptômes. Faites examiner votre ouïe! Vous trouverez plus d’informations sur les audiomobiles de la Suva à l’adresse www.suva.ch/audiomobile.

Ateliers et cours

  • Ateliers avec des orchestres
  • Perfectionnements et exposés destinés aux écoles de musique

Vous trouverez des informations à ce sujet ici

.

Cette page vous a-t-elle été utile?