"benefit" 2_19 Rubrik "Einstieg"

Un accident devant le tribunal – les conséquences

Un accident professionnel fictif est traité par de véritables juges. Quelles sont les conséquences? Qui est coupable? Qui doit supporter les frais? La vidéo résume le procès et met en évidence l’importance des règles vitales dans l’entreprise.

Table des matières

En bref

Un grave accident professionnel est un événement dramatique, aussi bien pour les personnes concernées que pour l’entreprise. Les conséquences d’un accident peuvent durer longtemps. Outre le processus de guérison, qui peut être long, ou d’éventuelles séquelles durables, la question de la culpabilité se pose toujours:

  • Qui est responsable de l’accident professionnel?
  • Qui assume les frais de l’accident et du procès?
  • Quelles sont les conséquences pour l’entreprise?

Il n’est pas rare que ces questions doivent être traitées devant le tribunal. Dans le cadre de l’évènement judiciaire, l’accident fictif d’un apprenti a été traité par de véritables juges. Le jugement a montré clairement une chose aux chargés de sécurité: l’idéal est de faire en sorte qu’aucun accident ne se produise.

Qui est responsable?

La vidéo résume le procès sur la question de la culpabilité lors d’un accident professionnel tragique. Le jugement sensibilise le public aux conséquences d’un accident professionnel.

Le directeur, le préposé à la sécurité et le cariste sont assis devant le tribunal avec leurs avocats. L’apprenti qui a été victime de l’accident est également présent avec son avocat. Le procès se déroule dans une salle comble.

«Ne pas laisser les choses en arriver là»

Si les parties concernées avaient respecté les règles vitales, l’accident n’aurait pas eu lieu. Plus encore: si ces règles étaient respectées de manière conséquente, 75% des accidents mortels pourraient être évités. Mais la direction a elle aussi un devoir à remplir. Ce n’est que si elle s’engage clairement pour la santé de ses collaborateurs qu’une culture de la sécurité dans laquelle les collaborateurs peuvent dire STOP lorsque des règles ne sont pas respectées est possible. Il n’est jamais trop tard pour commencer à enseigner les regles vitales. Une adhésion à la Charte de la sécurité

 favorise également une bonne culture de la sécurité au sein de l’entreprise.

«Un travail ne doit jamais être plus important qu’une vie humaine.»

Bruno Fellmann, Directeur adjoint de Gut AG Gebäudetechnik

Tout le monde est responsable

L’évènement judiciaire d’une journée, dans le cadre duquel l’accident grave d’un apprenti a été traité, a ébranlé les spectatrices et les spectateurs. Les conséquences s’en font ressentir durant plusieurs années au sein d’une entreprise. C’est pourquoi il est essentiel de tout mettre en œuvre pour éviter purement et simplement d’en arriver là.

Dans ce cas fictif mais réaliste, les règles vitales n’ont pas été enseignées et ont été gravement transgressées. Un simple «STOP» aurait suffi à éviter l’accident. Mais le procès montre aussi que tout le monde est responsable, du cariste au directeur.

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?

Cela pourrait aussi vous intéresser