Logo Suva à l'entrée principale de Fluhmatt

Bruit pendant les loisirs: identifier les dangers

Pendant le temps libre, notre ouïe devrait se voir accorder un peu de répit. Et pourtant, elle est bien souvent sollicitée encore, comme lors des travaux de bricolage ou de jardinage, par des appareils bruyants dont le niveau sonore peut s’avérer tout aussi dangereux que sur le poste de travail d’un atelier.

Table des matières

En bref

Les nuisances sonores dangereuses pour la santé pendant les loisirs sont bien souvent sous-estimées. Dans ce contexte, veuillez retenir les informations suivantes;

  • Pendant le temps libre, notre ouïe devrait se voir accorder un peu de répit.
  • Les jeunes précisément écoutent la musique trop fort, ce qui est problématique.
  • Quand le volume est au maximum, l’écoute de musique sur un appareil mobile peut compromettre l’intensité sonore requise de 100 db(A), ce qui peut abîmer les capacités auditives.

Pour se protéger au mieux contre le bruit, il est donc essentiel de respecter l’échelle des décibels. Vous trouverez ici toutes les informations importantes à ce sujet.

Un volume trop élevé gâche le plaisir musical

Mais chez les jeunes précisément, c’est surtout la musique qui met en danger l’ouïe pendant le temps libre. Une perte auditive liée au bruit se répercute d’abord sur le plaisir musical, et plus tard seulement sur la compréhension des discussions.

Même pendant vos loisirs, vous devriez prendre soin de votre ouïe. Ainsi par exemple, lors des travaux de bricolage à la maison, il est important de mettre un bon équipement de protection de l’ouïe à chaque fois que vous vous servez de machines bruyantes (p. ex. perceuse-frappeuse ou scie circulaire).

À quoi ressemble une perte auditive?

Une perte auditive limite beaucoup la qualité de vie. De plus, un sifflement permanent dans l’oreille (acouphène) gâche notamment le plaisir musical.

Conversation au restaurant – avec/sans und dommage de l'ouïe
84001_S3.jpg
Concert de blues – avec/sans und dommage de l'ouïe
84001_S3.jpg

Protection de l’ouïe lors de concerts

Lors des manifestations et dans les salles où l’on passe de la musique électronique amplifiée, l’ordonnance son et laser (OSLa) limite le niveau sonore et contraint les organisateurs à mettre à disposition des tampons auriculaires en cas de moyenne calculée sur une heure supérieure à 93 dB(A).

Vous trouverez des conseils importants à l’intention des responsables, des visiteurs et des musiciens sur le site www.schallundlaser.ch.

Son dans l’oreille

En écoutant de la musique avec un casque ou des écouteurs connectés au smartphone ou au lecteur MP3, c’est vous qui maîtrisez l’intensité sonore. Réglés à un volume maximal, les appareils peuvent à la longue présenter un danger pour l’ouïe malgré la limitation sonore de 100 dB(A) exigée par la réglementation européenne.

La question de savoir si l’ouïe subit des lésions dépend aussi du programme musical écouté. Si vous baissez l’intensité sonore, ne serait-ce qu’un peu, vous vous retrouvez rapidement dans la zone ne présentant aucun danger pour votre ouïe (cf. tableau ci-après).


Durée d’écoute maximale (en heures par semaine)
Intensité sonore    Musique contemporaine    Chansons anciennes, jazz    Classique   
Maximum 1 4 16
90 % 3 12 50
80 % 10 40 illimité
70 % 30 illimité illimité
60 % illimité illimité illimité

 

Il est toutefois important que nous n’écoutiez pas seulement le lecteur MP3, mais aussi vos propres oreilles. Vous entendez des bourdonnements ou des sifflements? Dans ce cas, il faut absolument baisser l’intensité sonore.

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?