Logo Suva à l'entrée principale de Fluhmatt

Protection contre le bruit au poste de travail

Des émissions sonores élevées au poste de travail peuvent à la longue entraîner de graves lésions auditives. Vous devez donc veiller à une protection adéquate et sensibiliser vos collaboratrices et collaborateur à cette thématique. Vous trouverez ici quelques informations et conseils utiles.

Table des matières

En bref

Beaucoup de collaborateurs, en particulier les artisans et les employés de l’industrie, travaillent dans un environnement où ils sont exposés à un niveau sonore élevé, ce qui peut endommager l’ouïe à moyen terme.

Découvrez ici comment vous pouvez réduire le bruit dans votre entreprise et calculer les valeurs limites correspondantes en décibels.

Voici quelques chiffres parlants:

  • Près de 200000 personnes en Suisse sont exposées dans le cadre de leur travail à un niveau sonore supérieur aux limites autorisées.
  • Le nombre de personnes qui sont exposées à des vibrations dangereuses pour leur santé est estimé à environ 20000.

Pour une protection contre le bruit idéale, il est donc essentiel d’observer l’échelle des décibels et d’utiliser systématiquement des protecteurs d’ouïe adéquats.

Bruit au poste de travail: ce que vous devez savoir

Si vous êtes fréquemment exposé à un niveau sonore élevé, vous risquez des pertes auditives durables. Dans la plupart des cas, les victimes de troubles auditifs subissent des lésions pendant leur jeunesse, mais n’en ressentent les conséquences au quotidien que bien plus tard, lorsqu’une surdité due à l’âge vient s’y ajouter. Vers l’âge de 60 ans, il est généralement si prononcé que les sujets ne peuvent plus suivre une conversation ou comprendre les prévisions météo. Même si les prothèses auditives offrent un précieux soutien, elles ne seront jamais aussi performantes que l’ouïe humaine. Découvrez ici à quoi ressemble une perte auditive.

Protection systématique contre le bruit et formation adéquate

En tant qu’employeur ou que cadre supérieur, prenez dans votre entreprise des mesures de prévention des lésions auditives dues à l’exposition au bruit! Assurez-vous donc de former les collaborateurs de façon adéquate à l’utilisation des équipements de protection de l’ouïe ainsi que de mettre en application des mesures de protection contre le bruit et de faire en sorte qu’elles soient respectées.

Déterminez l’exposition sonore

Pour trouver des mesures adéquates de protection auditive puis les mettre en application, il est nécessaire de connaître la nuisance sonore effective. Pour cela, nous vous proposons plusieurs possibilités.

Valeurs limites d’exposition au bruit au poste de travail

Vous trouverez les valeurs limites d’exposition au bruit sur le lieu de travail applicables en Suisse dans la publication Valeurs limites d’exposition aux postes de travail. Le feuillet d’information Valeurs acoustiques limites et indicatives vous donne un aperçu des prescriptions en vigueur en matière de protection du personnel contre le bruit ainsi que des mesures à prendre.

Grâce au tableau des niveaux sonores de la Suva, il est directement possible de planifier des mesures, sans mesurer l’exposition au bruit

Dans les tableaux de niveaux sonores, la Suva publie les valeurs relatives aux nuisances sonores dans des activités professionnelles caractéristiques. Vous n’avez donc pas besoin de mesurer l’exposition sonore. Les tableaux de votre branche vous indiquent directement les collaborateurs pour lesquels vous prenez des mesures de protection contre le bruit et auxquels vous devriez proposer un examen prévention ciblé de l’ouïe dans l’audiomobile de la Suva.

Si vous estimez que les indications du tableau de niveaux sonores ne correspondent pas à la situation de votre entreprise, contactez le team acoustique de la Suva.

Mesurer et évaluer soi-même l’exposition au bruit

L’exposition au bruit au poste de travail peut beaucoup fluctuer, soit parce que les matériaux à transformer changent sans cesse, parce que les produits sont à chaque fois différents, ou aussi parce que les activités évoluent au fil du temps, par exemple dans l’entretien des routes. C’est pourquoi il peut être très compliqué de mesurer et d’évaluer de telles charges sonores.

Prêt d'appareils de mesure

Le team acoustique de la Suva propose gratuitement aux entreprises des instruments de mesure adaptés pendant 10 jours. Ces appareils sont également disponibles dans le commerce

 à partir de 500 francs.

Attention: il s’est avéré que les applications pour smartphones de mesure du niveau sonore ne sont pas fiables et induisent en erreur.

Luttez contre le bruit

Quelle que soit la branche d’activité professionnelle, il est en général possible de mettre en application des mesures de réduction des charges sonores. Vous trouverez un aperçu d’une sélection de branches.

Créez des places de travail plus silencieuses grâce à des mesures techniques de protection contre le bruit et de planification

Prévoir des postes de travail silencieux

Pour que vos collaborateurs puissent disposer de postes de travail tranquilles, il faut que ces derniers fassent l’objet d’une planification. En tant que planificateur ou architecte, pensez à séparer si possible les postes de travail bruyants et ceux qui sont silencieux. De nos jours, les mesures relatives à l’acoustique font partie de la norme dans les nouveaux locaux de bureau et d’entreprise.

Les informations techniques suivantes vous aideront à planifier des locaux de travail silencieux:

De nos jours, il existe des solutions standard à de nombreux problèmes de bruit:

Toutes les branches

  • Lors de l’achat de machines et d’appareils, choisissez des produits peu bruyants en vous basant sur les indications du fabricant.
  • Utilisez les outils et commandes pneumatiques avec des silencieux.
  • Utilisez les meuleuses-tronçonneuses (meuleuse d’angle, Flex) avec des disques à tronçonner et de meulage peu bruyants.
  • Les buses à un seul trou (si la pression dépasse 3,5 bars) et les soufflettes à effet venturi ou à buses d'injection doivent être remplacées par des soufflettes de sécurité.

Travail du bois

  • Utilisez les broyeuses dans un local séparé.
  • Servez-vous de lames de fraiseuse peu bruyantes.

Industrie du plastique

  • Encoffrez les machines à souder à ultrasons et utilisez-les derrière une protection phonique efficace (plafond acoustique nécessaire) ou dans un local séparé.
  • Placez les broyeurs/déchiqueteurs dans un local séparé (exception: fonctionnement en mode lent).

Métallurgie

  • Évitez l'utilisation de marteaux à granuler ou faites effectuer les travaux dans un local séparé.
  • Séparez les postes de soudeur, de serrurier et d’enduit par des cloisons absorbantes (protection contre l'éblouissement et insonorisation). Pour les postes de travail temporaires, cette mesure doit être considérée comme une recommandation. N’oubliez pas que les travaux de soudage sont particulièrement dangereux pour l’audition.
  • Lors du soudage, utilisez du spray antiadhésif contre les éclaboussures de soudage.
  • Exploitez les installations de polissage, tribofinition ou trovalisation avec un couvercle d’insonorisation et/ou dans une salle séparée.
  • Utilisez les presses automatiques d’une force ≥ 28 tonnes et d’une cadence ≥ 350 frappes/min avec une enceinte antibruit ou dans un local séparé.

Bâtiment

  • Les travaux de coffrage font un bruit dangereux pour l’ouïe. Veillez ainsi à une isolation phonique adaptée.

Combattre le bruit des machines et des installations

Si vous souhaitez rendre plus silencieuse une machine existante, la liste de contrôle Mesures techniques de protection contre le bruit vous aidera à attaquer le problème par le bon bout.

Vous trouverez une liste de bureaux d’ingénieurs qui sont spécialisés dans la problématique du bruit et qui vous apporteront leur soutien à ce niveau sur le site Internet de la Société Suisse d’Acoustique SSA

.

Achetez des machines silencieuses

Dans la documentation de vente et dans la notice d’instructions des machines bruyantes, il faut fournir des indications relatives aux émissions sonores. En tant qu’acheteur, vous pouvez comparer ces indications et opter ainsi pour des machines silencieuses. Le supplément de prix en vaut la peine.

Sensibilisez et formez les collaboratrices et collaborateurs

Il faut absolument que vos collaborateurs portent correctement leur protection auditive lors de chaque activité générant un niveau sonore élevé. Cette mesure est plus facile à imposer dès lors que les collaborateurs se rendent compte de l’impact négatif des lésions auditives sur la vie commune.

Contributions personnelles pour réduire le bruit

Chacun peut éviter de faire du bruit et apporter sa contribution pour que les postes de travail soient plus tranquilles. Ce sont vos collaborateurs eux-mêmes qui vous proposeront les idées les plus précieuses pour y parvenir.

  • Aspirez ou essuyez les copeaux au lieu de soulever la poussière en utilisant l’air comprimé.
  • Maintenez vos machines et vos appareils en bon état: des outils aiguisés font moins de bruit, des stocks bien gérés nécessitent moins de manipulations bruyantes.
  • Fermez les enceintes antibruit.
  • Déposez les palettes au lieu de les laisser tomber.
  • Effectuez les courtes tâches bruyantes aux heures creuses de la journée ou pendant la pause de midi.
  • Modelez les pièces à machiner à l’aide d’une presse et non d’un marteau.

Dangers pour la santé

Les lésions auditives sont irréversibles. D’où l’importance de la prévention dans ce domaine. De plus, les femmes enceintes doivent être spécialement protégées contre le bruit afin de prévenir les lésions auditives congénitales chez l’enfant à naître.

Est-il possible de réparer une lésion auditive due au bruit?

Les lésions auditives liées au bruit ne se soignent pas et sont inopérables. Expliquez clairement à vos collaborateurs que les appareils acoustiques restent un simple moyen auxiliaire, qui permet plus ou moins de communiquer. Mais même l’appareil acoustique le plus sophistiqué ne remplace pas l’ouïe humaine!

Valeurs limites en cas de grossesse

Le travail dans des environnements qui mettent en danger la santé comme des salles comportant un niveau de bruit élevé nuit à la fois à la femme enceinte et au bébé qu’elle porte. Veuillez donc noter qu’il est interdit d’affecter les femmes enceintes à des postes de travail d’une intensité sonore LEX, 8h ≥ 85 dB(A). Veillez à en outre à ce que l’exposition aux infrasons et aux ultrasons soit évaluée séparément par une personne ayant les compétences techniques requises. Par ailleurs, veuillez informer en amont vos collaboratrices en âge de procréer des risques correspondants. Ainsi, les femmes enceintes pourront prévenir leur employeur à temps et il sera possible de prendre des mesures de protection.

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?