Standbild-hauptfilm-Hautschutz-Coiffeur.tif

Dermatoses: comment les coiffeuses et coiffeurs protègent leurs mains

Le lavage des cheveux et les substances chimiques contenues dans les produits de coiffage peuvent engendrer des mains gercées et sèches. Si vous ne protégez pas suffisamment votre peau, vous risquez d’avoir de sérieux problèmes cutanés. Découvrez ici quelles tâches abîment votre peau au salon de coiffure et comment vous protéger.

Table des matières

En bref

Toutes les deux semaines, une coiffeuse ou un coiffeur doit abandonner son métier en raison d’une dermatose. La maladie évolue souvent de manière insidieuse et peut mener à une allergie. Lorsqu’une allergie s’est déclarée, il n’est souvent plus possible d’exercer sa profession.

Il est donc important de protéger vos mains, même si vous n’avez pas encore de problèmes cutanés. Ainsi, lorsque vous travaillez avec des produits chimiques pour les teintures et décolorations, portez systématiquement des gants.

Protégez vos mains, même lorsque vous effectuez des shampooings. Utilisez chaque fois une crème dermo-protectrice ou des gants. En effet, le contact fréquent même avec des shampooings doux et l’humidité permanente fragilisent déjà la peau.

«Nos mains, c'est notre capital.»

Dans votre métier, vos mains sont constamment exposées à l'eau et aux produits chimiques. Faites donc comme la star de la coiffure Martin Dürrenmatt et protégez bien vos mains avec des gants. Vous évitez ainsi les dermatoses.

Martin-Dürrenmatt-Standbild.JPG

L’eczéma n’est vraiment pas beau à voir

Au début, Déborah n’avait que les mains rouges et sèches. Mais des vésicules purulentes sont alors apparues et les gerçures se sont mises à saigner. Elle a presque dû abandonner son métier. Depuis, elle protège ses mains avec des gants.

Deborah, coiffeuse, discute de sa dermatose avec le célèbre coiffeur Martin Dürrenmatt.

Protéger votre peau en vaut la peine

Si vous et vos employés n’avez justement aucun problème cutané, les gants et la crème dermo-protectrice sont certainement en tête de votre budget. Et pourtant, ces frais ne sont pas aussi élevés que vous le pensez peut-être. Pour un petit salon de coiffure avec trois employés, la protection de la peau coûte environ 2 francs par jour.

Les dépenses provoquées par un arrêt de travail sont bien plus importantes. Un coiffeur atteint d’eczéma aux mains n’est pas en mesure de travailler pendant un certain temps et de manière répétée. Dans certains cas, un bon professionnel doit abandonner son métier. Un seul cas de dermatose peut coûter beaucoup plus cher que les dépenses nécessaires pour financer la protection de la peau pendant plusieurs années.

Téléchargements et commandes

Recherche

Cette page vous a-t-elle été utile?

Thématiques complémentaires

No results available