dosimetrie.tif

Dosimétrie: nous vous aidons à remplir vos obligations.

La mesure du rayonnement permet de ne pas dépasser les valeurs limites pour le personnel exposé à des radiations. C’est pour cette raison qu’il existe des obligations en termes de dosimétrie. Découvrez ici qui est concerné par ces obligations et comment nous vous aidons dans ce cadre.

Table des matières

En bref

Votre personnel est exposé à des radiations dans le domaine médical, par exemple en radiologie interventionnelle, ou dans d’autres champs d’activité. Les radiations peuvent être dangereuses pour le corps selon leur type et la durée d’exposition.

Veuillez par conséquent tenir compte des points importants suivants:

  • Les professionnels exposés à des radiations sont soumis à une obligation en termes de dosimétrie.
  • La Suva vous aide à remplir cette obligation.
  • Vous ne devez jamais employer de jeunes au-dessous de 16 ans en les exposant à des radiations.

Certaines règles ont changé dans le domaine de la dosimétrie en 2018. Vous trouverez ici toutes les informations actuelles et procédures que vous devez appliquer pour protéger votre personnel.

Dosimétrie et radioprotection: qui est concerné?

Les personnes exposées aux radiations sont soumises à des obligations en matière de dosimétrie. C’est le cas dans les conditions suivantes:

  • Vous exercez une activité ou suivez une formation professionnelle dans le cadre de laquelle vous risquez potentiellement d’accumuler une dose effective annuelle dépassant 1 mSv (valeur limite pour la population).
  • Vous travaillez au moins une fois par semaine dans des zones de contrôle et de surveillance dans le cadre de votre activité ou formation professionnelle.

Les personnes au-dessous de 16 ans ne peuvent pas être exposées aux radiations dans le cadre de leur activité professionnelle.

Pour l'inscription ou la radiation de personnes exposées aux rayonnements, veuillez utiliser le formulaire

 suivant.

«Inscription ou radiation de personnes exposées aux rayonnements»

Ce formulaire permet d'inscrire ou de radier des personnes exposées à des rayonnements. Il est ainsi possible d’enregistrer l’entreprise, l’arrivée et le départ des personnes. Plusieurs lignes sont à disposition pour ce faire.

PDF

Limites de dose

L’exposition maximale à des radiations dépend fortement des groupes de personnes concernés. Vous trouverez ci-après les valeurs limites correspondantes.

  • Une valeur limite de 20 mSv par an est applicable pour toutes les personnes exposées à des radiations à partir de 18 ans.
  • Une valeur limite annuelle de 6 mSv est applicable pour toutes les personnes entre 16 et 18 ans exposées à des radiations.
  • Pour les femmes enceintes, une dose maximale de 1 mSv ne doit pas être dépassée pour l'enfant à naître, à partir du moment où l'on a connaissance de la grossesse et jusqu'à la naissance.
  • Une valeur limite annuelle de 500 mSv est applicable pour la peau, les mains et les pieds.
  • Une valeur limite annuelle de 20 mSv est applicable à partir du 1.1.2019 pour le cristallin.

 

Grandeurs dosimétriques

Les organes et les tissus du corps humain présentent divers degrés de sensibilité aux radiations. La peau est par exemple moins sensible aux radiations que les organes internes. Il existe par conséquent différentes définitions qui sont énumérées ci-après.

  • L'unité pour les grandeurs dosimétriques est le sievert (Sv).
  • La dose individuelle en profondeur Hp ou Hp(10) est la dose équivalente H dans le tissu tendre, à une profondeur de 10 mm dans la zone du thorax.
  • La dose individuelle en surface Hs ou Hp(0,07) est la dose équivalente H dans le tissu tendre, à une profondeur de 0,07 mm dans la zone du thorax (S = Surface).
  • La dose individuelle en surface pour les extrémités Hextr est une dose équivalente mesurée à l'aide d'un dosimètre des extrémités à une profondeur de 0,07 mm dans le domaine des extrémités.
  • Dans la pratique, la dose effective E correspond à la dose individuelle en profondeur Hp. En cas d'incorporation supplémentaire (pénétration de la substance radioactive dans l’organisme), il faut additionner à Hp la dose consécutive effective E50.
  • La dose consécutive effective E50 constitue la dose effective E, qui est accumulée à la suite d'une absorption d'un nucléide par le corps (incorporation) sur 50 ans. Lorsqu'une incorporation a eu lieu, la dose consécutive effective E50 est saisie pour l'année concernée.
  • La dose équivalente H est la dose absorbée multipliée par un facteur de pondération de la radiation tenant compte du type de rayonnement (gamma, neutrons, etc.) et des effets différenciées sur le tissu humain.

Comptabilisation des doses

Si vous employez des personnes exposées à des radiations dans le cadre de leur activité professionnelle, vous devez leur donner des informations sur les résultats de la dosimétrie et leur fournir un compte-rendu écrit de toutes les doses à la fin de la relation de travail ou avant un engagement dans une autre entreprise. Vous trouverez ici

 les documents de synthèse des doses à télécharger et imprimer:

Types de dosimètres

La Suva utilise des dosimètres à thermoluminescence. Les dosimètres exposés aux radiations ne deviennent pas radioactifs. Vous trouverez ici les informations relatives aux dosimètres à thermoluminescence.

Description technique du système de dosimétrie, procédé de mesure
PDF
Représentation d’un dosimètre du corps entier composé d’un élément jaune et d’un élément bleu.
Description de l’image ((max. 270 Zeichen)): Les dosimètres du corps entier saisissent simultanément la dose en profondeur Hp et la dose en surface Hs. Application: placez le dosimètre du corps entier à hauteur de la poitrine (à hauteur du ventre pour les femmes enceintes).
Représentation de deux dosimètres jaunes et de deux dosimètres bleus. Pour chaque couleur
La dosimétrie double fonctionne comme suit: ​ Portez les dosimètres dotés d'une étiquette bleue par-dessus le tablier de plomb et les dosimètres dotés d’une étiquette blanche au-dessous de celui-ci. Dans le domaine de la radiologie d'intervention, le port d'un second dosimètre est dorénavant obligatoire à proximité immédiate du patient. On parle alors de «dosimétrie double».
Représentation de deux dosimètres, un jaune et un bleu. Ils ressemblent à des bagues avec une ouverture.
Ces dosimètres d’extrémités sont utilisés comme suit: Portez les dosimètres sur bague autant que possible à l'endroit où il faut s'attendre à la dose la plus importante.
Chaque extrémité des doigts d’une main est dotée d’un petit dosimètre. Un dosimètre est également placé sur la paume de la main.
Avec un dosimètre à main, il faut équiper tous les doigts d’un petit dosimètre. Un autre dosimètre est collé sur la paume de la main. Ces dosimètres sont utilisés dans la recherche.
Un dosimètre frontal de 2 centimètres carrés collé sur le front d’une femme.
Le dosimètre frontal est utilisé en recherche et en médecine nucléaire pour des mesures ultérieures spéciales.

Nous vous aidons de la manière suivante.

Nous proposons une surveillance simple et efficace de votre exposition aux radiations.

  • Nous attribuons des dosimètres jaunes et bleus à toutes les personnes exposées aux radiations. Chaque dosimètre est personnel et non transmissible. Portez les dosimètres jaunes pendant les mois pairs et les dosimètres bleus pendant les mois impairs. Cette méthode permet de garantir une surveillance sans faille au-delà du mois en cours.
  • Les dosimètres prévus pour le mois suivant et les résultats du mois précédent vous sont livrés dans une boîte transparente à la fin de chaque mois. Sur demande, nous pouvons également vous envoyer les résultats par e-mail. La couleur de la mousse correspond à la couleur des dosimètres à retourner.
  • Après échange des dosimètres, il ne vous reste plus qu'à retourner la boîte affranchie et adressée à la Suva. En cas d'absence prolongée d'une personne exposée aux radiations (p. ex. maladie, vacances ou congé maternité), les dosimètres sont retirés.
  • Les valeurs de dose pour chaque personne exposée aux radiations sont inscrites dans le registre dosimétrique central suisse (RDC) de l'Office fédéral de la santé publique OFSP. L'OFSP conserve ces données pendant cent ans.

Qualité reconnue

  • Nous procédons au calibrage ponctuel des dosimètres et remplaçons ces derniers si nécessaire.
  • Le service de dosimétrie de la Suva est un service reconnu par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP
    ) et un service de mesures STS 0192 accrédité par le service d’accréditation suisse (SAS).
Représentation d’un logo de Swiss Accreditation sous forme de cercle. Un drapeau suisse rond se trouve au milieu.

Le logo Swiss Accreditation est le certificat de l’organisme de certification de la Suva avec numéro d’identification du SAS.

Analyses

  • Dosimètre du corps entier: CHF 7.60 par analyse
  • Dosimètre sur bague: CHF 8.70 par analyse
  • Contrôle d'incorporation: CHF 21.– par analyse
  • Dosimètre à neutrons: prix sur demande

Dosimètres perdus ou lavés

  • Par dosimètre perdu: CHF 60.– par unité (visible sur la facture semestrielle)
  • Remise en état de dosimètres lavés: CHF 20.– (visible sur la facture semestrielle)

Frais d'envoi

  • Jusqu’à 8 dosimètres: midilettre en courrier Priority
  • Plus de huit dosimètres: midilettres ou PostPac Priority (variante la plus économique)

Facturation

Dès 2020, tous les frais seront facturés deux fois par année. En août (période comptable de janvier à juin) et en février (de juillet à décembre). Facturation: montant net payable à 30 jours, TVA 7,7 % en sus (état 2022).

Contact

Informations importantes de l’OFSP

Décision de portée générale de l’Office fédéral de la santé publique

concernant l'allongement de la période de mesure relative à la détermination de la dose de rayonnements (dosimétrie).

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?

Cela pourrait aussi vous intéresser