Sports de neige

  • Plus de 90 % des accidents de sports de neige sont dus à une faute de l’assuré.
  • Une vitesse adaptée et une bonne condition physique sont essentielles pour skier en toute sécurité.
  • En cas de violation grave des règles élémentaires de sécurité hors des pistes sécurisées, l’assuré s’expose à une réduction des prestations d’assurance (indemnité journalière et rente).
Nouveautés
Afficher plus

Les accidents dans le cadre des sports d’hiver

Plus d’un quart de la population suisse (soit près de 2,5 millions de personnes) s’adonne aux sports de neige. Ceux-ci ne sont toutefois pas sans risques: chaque hiver, environ 65 000 personnes résidant en Suisse sont victimes d’un accident sur les pistes helvétiques et étrangères. Les coûts occasionnés par les assurés de la Suva (33 388 personnes, soit plus de la moitié des accidentés) avoisinent les 274 millions de francs.

Afin de réduire le nombre d’accidents, la Suva a lancé en novembre 2016 une grande campagne de prévention des accidents de sports de neige. Cette initiative repose essentiellement sur un test dédié aux sports de neige, un outil en ligne grâce auquel les amateurs de glisse peuvent apprendre à réduire leur risque d’accident.

Statistique des accidents 

Un snowboardeur tombe dans la poudreuse.
Chaque hiver, environ 65 000 personnes résidant en Suisse sont victimes d’un accident sur les pistes helvétiques et à l’étranger.

Facteurs de risque d’accident de sports de neige

Plus de 90 % des accidents de sports de neige sont dus à une faute de l’assuré. Les principaux facteurs de risque sont les suivants:

  • inconscience des risques
  • vitesse excessive
  • manque de condition physique
  • manque de maîtrise technique
  • état physiologique défavorable (fatigue, alcool)
  • équipement de protection insuffisant
  • fixations mal réglées
Un skieur freine juste derrière un snowboardeur assis sur la neige.
Une vitesse adaptée à la situation et une bonne condition physique sont essentielles pour réduire le risque d’accident.

Avalanches

Plus de 300 000 personnes résidant en Suisse pratiquent chaque année le ski de randonnée, les raquettes, le ski alpin ou le snowboard hors des pistes sécurisées en montagne. Un certain nombre d’entre elles sous-estiment le risque d’avalanche: en Suisse, plus de 2000 personnes se sont fait prendre dans une avalanche au cours des dix dernières années. Ces accidents se traduisent par environ 25 décès par an. Plus de neuf fois sur dix, les accidents causés par une avalanche sont provoqués par les victimes elles-mêmes.
Schneesportler wandern verschneitem Bergkamm entlang

De nombreux sportifs sous-estiment le risque d’avalanche.

Avalanches déclenchées par négligence: qui doit payer? Les personnes victimes d’une avalanche après avoir délibérément ignoré les avertissements et les cordes de barrage assorties de fanions noirs et jaunes s’exposent à une réduction des prestations d’assurance (indemnité journalière et rente).

Entreprises téméraires
Sports de neige Nouvelle rubrique Intervention

Intervention

Test de sports de neige de la Suva

Avez-vous le goût du risque? Etes-vous plutôt décontracté?

Le test de sports de neige     permet d’établir un profil de risque individuel. Pour ce faire, il vous suffit de répondre à une cinquantaine de questions correspondant à vos pratiques sportives (piste, snowpark ou freeride). Le profil de risque établi à partir de vos réponses contient des conseils de prévention personnalisés pour réduire le risque de blessure en fonction du type de skieur ou de snowboardeur auquel vous appartenez. Le test de sports de neige comprend aussi cinq exercices pour faire le point sur votre condition physique avant l’hiver. Si vous manquez d’entraînement, vous bénéficierez d’un programme d’exercices adapté à votre niveau.

Le test de sports de neige a été créé en association avec les personnes et les institutions suivantes: Lamprecht & Stamm Sozialforschung und Beratung AG, Dr Walter O. Frey, OFSPO, bpa, PH Luzern, Initiative sports de neige Suisse, Remontées Mécaniques Suisses, Swiss-Ski, Swiss Snowsports.

Test de fitness et exercices de fitness

La pratique du ski et du snowboard sollicite énormément la musculature dorsale et jambière. La condition physique joue un rôle primordial pour améliorer ses performances techniques, mieux profiter des joies de la glisse et réduire le risque de chute et de blessure.

Les exercices de fitness conçus pour les sports de neige constituent un outil idéal pour se préparer avant le début de la saison d’hiver. Il suffit de deux séances d’entraînement de 15 à 20 min par semaine pour obtenir un renforcement musculaire et améliorer la stabilité du corps.

Vous pouvez choisir un programme d’exercices en fonction de votre niveau d’entraînement (facile, moyen ou difficile). Le test de fitness   vous permet de faire le point sur votre condition physique.

Programme d’entraînement:

Niveau 1 Facile Niveau 2 Moyen Niveau 3 Difficile 
Un homme blessé.
Les accidents de sports de neige peuvent avoir des conséquences gênantes. Faites le test pour les sports de neige.
Hockeübung
Uebung1_Level1_0044.jpg, Schneesport-Check, Fitnessübungen,044
Des exercices ciblés permettent de renforcer sa musculature et d’améliorer sa stabilité.

Prévenir les accidents grâce à l’application «Slope Track»

«Slope Track» enregistre les descentes, le dénivelé ainsi que la vitesse individuelle et signale les risques d'accidents sur les pistes. Elle intègre également les règles édictées par la FIS ainsi que des bulletins d’enneigement, des webcams, des conseils et des vidéos.

Télécharger gratuitement l’application:

Slope Track  pour iPhone

Slope Track  pour Android
Deux amateurs de glisse consultent un smartphone.
L’appli «Slope Track» contribue à la prévention des accidents sur les pistes.

Option sécurité avec «White Risk»

L’outil en ligne White Risk  est une plateforme interactive de prévention des accidents d’avalanche. Il s’agit d’un instrument d’apprentissage et de sensibilisation au risque d’accident hors des pistes sécurisées. Il permet d’acquérir les connaissances et l’expérience nécessaires pour planifier concrètement son itinéraire et mieux évaluer le risque d’avalanche.

Application et outil de planification

«White Risk» intègre un outil de planification d’itinéraire  proposant notamment les fonctions suivantes:

  • retranscription du parcours prévu sur une carte swisstopo (1:25 000)
  • calcul facile du dénivelé
  • intégration du bulletin des avalanches et des prévisions météo dans la planification
  • marquage des zones-clés

Vous pouvez ensuite imprimer l’itinéraire établi ou le transférer vers l’application «White Risk».

Des amateurs de ski de randonnée gravissent une pente.
«White Risk» fournit de nombreuses informations utiles pour la prévention des accidents d'avalanche.
Télécharger gratuitement l’application:

White Risk  pour iPhone

White Risk  pour Android

«White Risk» est édité en commun par la Suva et le SLF (WSL Institut pour l’étude de la neige et des avalanches) en partenariat avec la Croix-Rouge suisse CRS.

Les accidents de sports de neige provoquent des blessures de plus en plus graves. Un bon équipement est indispensable pour éviter le pire.

  • Avant le début de la saison, faites contrôler vos fixations dans un magasin spécialisé.
  • Les vis des fixations des snowboards peuvent se dévisser. Pensez à les resserrer de temps en temps.
  • Fartez régulièrement les semelles de vos skis ou de votre snowboard et contrôlez les carres.
  • Portez un casque conforme à la norme EN 1077.
  • Les snowboardeurs se blessent souvent au niveau des extrémités supérieures: portez des protège-poignets appropriés.
  • Les ceintures dorsales permettent également d’éviter de nombreuses blessures: elles amortissent l’impact des chocs en cas de chute sur le dos.
Au cœur  des montagnes enneigées, un skieur enfile une protection dorsale.
Un bon équipement de protection est indispensable pour éviter le pire.
Afin de vous mettre en condition et de vous préparer psychologiquement, faites quelques exercices d’échauffement avant la première descente et après chaque pause prolongée ou remontée en téléski. Vous trouverez des jeux et des exercices sur l’appli Slope Track ou sur YouTube .

Faites la première descente à une vitesse modérée en tenant compte des conditions générales (forme physique, état des pistes, conditions météorologiques).

La maîtrise des techniques de glisse et une bonne concentration permettent d’accroître la sécurité et de réagir plus rapidement en fonction du comportement des autres usagers des pistes.

  • Suivez un cours dans une école de ski ou de snowboard. Lorsque vous aurez acquis un bon niveau, vous serez plus détendu et vous profiterez pleinement des joies des sports de neige.
  • Choisissez une piste correspondant à votre niveau. Le marquage varie en fonction du niveau de difficulté. Piste bleue = facile, piste rouge = moyen, piste noire = difficile.
Un skieur expérimenté dévale une piste.
La maîtrise des techniques de glisse et une bonne concentration permettent d’accroître la sécurité.

Vitesse/Distance de réaction

Il est très difficile d’estimer correctement le potentiel de danger de sa propre vitesse. De nombreux accidents graves sont dus à des usagers qui surestiment leurs capacités et sous-estiment leur vitesse. Pour esquiver à temps les obstacles et éviter les collisions, il est important de connaître le rapport entre vitesse et distance de réaction.
A 50 km/h, la distance de réaction est d’environ 12 m. En cas de collision, le choc est brutal: à 50 km/h, l’impact équivaut à une chute d’environ 10 m de haut.

Autres exemples:
Vitesse Distance de réaction approx.
20 km/h 5 m
30 km/h 7 m

40 km/h

10 m
50 km/h 12 m
60 km/h 15 m
70 km/h 17 m
80 km/h 20 m

Règles de conduite de la FIS

Selon la jurisprudence, les règles de conduite émises par la FIS ont force de loi pour les usagers des pistes.
Règle fondamentale
1. Ne pas mettre autrui en danger ou lui porter préjudice.
Règles de circulation
2. Descendre à vue. Adapter son comportement et sa vitesse à ses capacités et aux conditions.
3. Respecter le skieur ou le snowboardeur en aval.
4. Dépasser à une distance appropriée.
5. S’engager et virer vers l’amont après un examen de l’amont.
Stationnement, montée
6. Stationner au bord de la piste ou à des endroits avec visibilité.
7. Monter ou descendre uniquement au bord de la piste.
Balisage et signalisation

8. Respecter le balisage et la signalisation.

En cas d’accident

9. Prêter secours, avertir le service de sauvetage.
10. Parties impliquées dans un accident et témoins: faire connaître son identité.

Directives de la SKUS pour les snowboardeurs

1. Poser le snowboard toujours retourné, les fixations dans la neige.
2. Aux téléskis et télésièges, la jambe arrière doit être détachée de la fixation.
3. En cas d’équipement avec des fixations de type alpin, la jambe avant doit être fixée à la planche au moyen d’une lanière de sécurité (leash).

Les snowparks attirent de plus en plus de jeunes avides de glisser sur des half-pipes, d’exécuter des sauts ou de pratiquer le boardercross. Ces installations sont toutefois dangereuses: il s’y produit chaque année beaucoup d'accidents, dont certains très graves. La plupart des victimes ont entre 10 et 19 ans.

Une préparation adéquate est indispensable

Il est essentiel de travailler sa condition physique avant même l’arrivée de l’hiver, car l’exécution de sauts et de figures nécessite endurance, force, rapidité et agilité. Il est également recommandé de suivre les cours proposés dans les snowparks.

Un skieur réalise un frontflip à l’aide d’un tremplin.
Un comportement adapté permet de prévenir les accidents dans les snowparks.

Conseils de sécurité

  1. Porter un casque, une protection dorsale et des protège-poignets.
  2. Bien s’échauffer et commencer par prendre ses marques sur la piste.
  3. Observer attentivement les différents modules.
  4. Evaluer la difficulté des modules en regardant les autres et en leur posant des questions.
  5. Choisir les modules et les figures en fonction de ses capacités.
  6. Se concentrer sur ce que l’on fait.
  7. Adapter sa vitesse ainsi que la hauteur et la distance des sauts à la zone de réception du module.
  8. Quitter rapidement la zone de réception pour ne pas gêner les autres.
  9. Faire des pauses.
  10. Ne pas consommer de drogues.

Dans les snowparks, des panneaux rappellent les différentes règles de comportement à adopter. Ces règles sont expliquées en détail dans l'appli «Slope Track».

Nous proposons des mesures de la vitesse sur les pistes pour les entreprises qui organisent des sorties à ski avec leurs collaborateurs. Il s'agit de l'un des modules de sensibilisation spécialement conçus par la Suva pour la prévention des accidents de sports de neige.

Modules de prévention pour les sports de neige
Sports de neige Nouvelle rubrique Outils

Outils

Afin de garantir une mise en page optimale, veuillez utiliser la fonction d’export au format PDF.