88823_2.tif

Sécurité sur les remontées mécaniques et téléskis

Travailler en hauteur, explosions, risques mécaniques: Des règles de sécurité spécifiques s’imposent aux collaborateurs des remontées mécaniques et téléskis. Dans votre travail, veillez à respecter les règles vitales relatives à la branche des remontées mécaniques et téléskis. Vous découvrirez ici les critères qui comptent.

Table des matières

En bref

Les statistiques sont éloquentes: la branche des installations de remontées mécaniques enregistre un accident professionnel mortel par an. Sur la même période, on dénombre en outre quatre invalidités. Nul n'est à l'abri d'un accident, même les pros!

  • Rappelez régulièrement les principales règles de sécurité et encouragez vos collaborateurs à les respecter.
  • Les mesures de protection collective contre les chutes (comme les mains courantes) ont toujours la priorité sur la protection individuelle par encordement. Veillez toutefois à ce que vos collaborateurs portent en outre impérativement des «équipements de protection individuelle contre les chutes» (EPI contre les chutes) sur certains postes de travail, notamment sur les pylônes des remontées mécaniques.
  • Ne confiez ces tâches qu’à des travailleurs dûment formés.

les principaux dangers associés au travail sur les remontées mécaniques et téléskis

La Suva est dans une position unique: les accidents qui nous sont signalés nous permettent d’analyser les causes les plus fréquentes de blessures, voire de décès.

Les principaux risques pour les collaborateurs dans la branche des remontées mécaniques et téléskis:

  • Être percuté par la chute d’un objet.
  • Faire une chute lors de déplacements à skis ou en snowboard
  • Faire une chute pendant des travaux sur des bâtiments et installations.
  • Être happé et écrasé par un mécanisme pendant des travaux sur des installations.
  • L’engin de damage glisse ou chute et l’écrase.
  • Les collaborateurs sont percutés par des tuyaux sous haute pression pendant qu’ils travaillent sur installations d’enneigement.

Adhérez à la solution par branche élaborée par les Remontées Mécaniques Suisses

Les travaux sur les remontées mécaniques et les téléskis sont associés à des risques spécifiques: les collaborateurs travaillent en hauteur, souvent seuls, déclenchent des explosions ou sont exposés à des dangers mécaniques.Tous ces facteurs augmentent le risque d’accident.

En votre qualité d’entreprise spécialisée dans les remontées mécaniques et les téléskis, vous êtes tenue, en vertu de la directive relative à l’appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail

, de vous attacher les services de spécialistes de la sécurité au travail afin d’optimiser et de faire contrôler votre système de sécurité. Vous devez par ailleurs démontrer que les mesures de sécurité concernées ont été appliquées. Le respect de ces obligations légales permet d’améliorer la sécurité de vos collaborateurs.

Une méthode éprouvée pour atteindre cet objectif consiste à adhérer à la solution par branche des Remontées Mécaniques Suisses

 (RMS). Aujourd’hui, la majorité des entreprises de remontées mécaniques appliquent la solution par branche RMS.Elle existe depuis 2002, elle est reconnue pas la CFST et a pour objectif déclaré d’abaisser le nombre d’accidents dans la branche.

Règles vitales

Les règles vitales pour la branche des remontées mécaniques et des téléskis sont déduites de la pratique et doivent contribuer à protéger les collaborateurs contre les accidents graves. Pour développer une véritable culture de sécurité dans votre entreprise, vous devriez aborder régulièrement les règles vitales et vous poser en exemple.

En votre qualité de dirigeant, vous assumez une responsabilité particulière, car la prévention des accidents en entreprise est l’affaire de la direction.

  • Définissez les règles vitales applicables à votre entreprise.
  • Formez vos collaborateurs.
  • Permettez à vos collaborateurs de dire STOP dès que l’une de ces règles n’est pas respectée.
  • Imposez et faites respecter les règles vitales – même en situation de stress.
Règles vitales Travaux sur les remontées mécaniques et les téléskis
Règles vitales Travaux sur les remontées mécaniques et les téléskis
Dans le secteur des remontées mécaniques, un accident mortel se produit chaque année. En respectant les «règles vitales», vous contribuez fortement à la sécurité au travail.
Règles vitales

Charte de la sécurité

En signant la Charte de la sécurité, vous contribuez à ancrer les règles vitales dans la pratique. Vous sauverez ainsi des vies. Renforcez votre engagement pour la sécurité au travail en adhérant à la charte de la sécurité

. Les membres se fixent pour objectif de veiller à la vie et à la santé de tous les acteurs du monde du travail. La signature de la charte de la sécurité a pour conséquence immédiate:

STOP en cas de danger / sécuriser / reprendre le travail

Autres aspects importants

Exigences de sécurité sur les installations de remontées mécaniques et les téléskis

Pour obtenir l’approbation de vos plans et votre concession, le téléphérique doit satisfaire à certaines exigences structurelles en lien avec la sécurité au travail.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter la liste de contrôle «Travaux sur remontées mécaniques».

Formation et perfectionnement sur la sécurité au travail et le pilotage d’un engin de damage.

Seuls une formation et un perfectionnement solides permettront de s’assurer que vos collaborateurs utiliseront vos engins de damage en toute sécurité. Vous trouverez de plus amples informations à la page «Formation à la conduite d’un engin de damage».

Travaux nécessitant une protection par encordement (EPI antichute)

Si des mesures de protection collective contre les chutes sont possibles (notamment des garde-corps), elles ont toujours la priorité sur la protection individuelle par encordement.Les plate-formes de travail, les garde-corps et les accès aux plate-formes doivent satisfaire à l’état actuel de la technique. Dans certains lieux de travail (notamment sur les mâts des téléskis), vos collaborateurs doivent porter en complément un «équipement de protection individuelle contre les chutes» (EPI contre les chutes). Une analyse de risque vous permet de déterminer pour quels travaux c’est le cas.

Un EPI contre les chutes est par exemple obligatoire:

  • lors des travaux d'entretien présentant un risque de chute (contrôle, maintenance, remise en état)
  • sur les plate-formes installées sur les pylônes, dans les stations intermédiaires et sur les véhicules

Le port du casque est obligatoire pour piloter un motoneige

Le port d’un casque homologué est obligatoire pour tout trajet sur un motoneige. C’est ce que prévoit l’article 3b de l’Ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR)

. Le port d’un casque de ski homologué selon la norme EN 10778 ou EN 1078 convient également.

Un pas mieux assuré grâce à des chaussures adaptées

Les collaborateurs de la branche des remontées mécaniques portent des chaussures au profil adapté. Ces chaussures conviennent parfaitement pour tous travaux sur des bâtiments, des zones de stationnement, sur tous types de terrains et pour la maintenance des installations de remontées mécaniques: elles offrent une accroche solide, tout en minimisant le risque de se tordre la cheville en travaillant.

Dans les situations suivantes, portez par ailleurs des chaussures de sécurité (chaussures avec coque de protection):

  • En cas de manipulation régulière d’objets lourds dans l’atelier
  • Pour tous travaux avec des chariots élévateurs ou à proximité de ceux-ci
  • Pour tous travaux avec des machines de chantier

Liens utiles

Les offices fédéraux et organismes répertoriés ci-dessous vous donnent des informations complémentaires sur la sécurité dans la branche des remontées mécaniques et des téléskis.

  • Office fédéral des transports, politique en matière de transports à câbles (OFT
    )
  • Concordat intercantonal sur les téléphériques et les téléskis (CITT
    )
  • Union des Cadres Techniques des transports à câbles suisses (UCT
    )

Bases légales et normes

Toute une série de dispositions légales et de normes donnent le cadre pour la sécurité des installations de remontées mécaniques et de téléskis. Nous les avons répertoriées pour vous.

  • Loi sur les installations à câbles (LICa)
    La loi sur les installations à câbles
     règle la construction et l’exploitation des installations à câbles transportant des personnes.
  • Norme SN EN 12929-1
    Prescriptions de sécurité pour les installations à câbles destinées au transport des personnes – Dispositions générales – Partie 1: Prescriptions applicables à toutes les installations
  • Norme SN EN 13107
     Prescriptions de sécurité pour les installations à câbles transportant des personnes – Ouvrages de génie civil (chapitre 12: Protection des travailleurs)
  • Norme SN EN 13243
  • Prescriptions de sécurité pour les installations à câbles transportant des personnes – Dispositifs électriques autres que les entraînements
  • Norme SN EN 13796-1
    Prescriptions de sécurité pour les installations à câbles transportant des personnes — Véhicules — Partie 1: Attaches, chariots, freins embarqués, cabines, sièges, voitures, véhicules de maintenance, agrès
  • Norme SN EN 1908 
    Prescriptions de sécurité pour les installations à câbles transportant des personnes — Dispositifs de mise en tension

Téléchargements et commandes

Cette page vous a-t-elle été utile?

Cela pourrait aussi vous intéresser