Bruit et vibrations

  • Une exposition à un niveau sonore élevé ou à des vibrations importantes peut endommager durablement l’ouïe.
  • L’utilisation de machines silencieuses et ne générant que peu de vibrations permet dans de nombreux cas de réduire considérablement le risque de lésions auditives.
  • Si la prise de mesures d’ordre technique ne permet pas de protéger suffisamment les collaborateurs contre le bruit, il convient de recourir à des protecteurs d’ouïe. Ceux-ci doivent toutefois être utilisés correctement et de façon systématique, ce qui ne peut être garanti que par une formation et un contrôle réguliers de la part des supérieurs.
Nouveautés
Afficher plus

200 000 personnes sont concernées

On estime que près de 200 000 personnes en Suisse sont exposées dans le cadre de leur travail à un niveau sonore supérieur aux limites autorisées, et 20 000 à des vibrations dangereuses pour leur santé.

Bruit au poste de travail: ce qu’il faut savoir

Les personnes fréquemment exposées à un niveau sonore élevé risquent des pertes auditives durables. Dans la plupart des cas, les victimes de troubles auditifs subissent des lésions pendant leur jeunesse, mais n’en ressentent les conséquences au quotidien que bien plus tard, lorsqu’une surdité due à l’âge vient s’y ajouter. Ce n’est généralement que vers l’âge de 60 ans que ce handicap atteint un point tel que les personnes concernées ne peuvent p. ex. plus suivre une conversation ou comprendre des prévisions météo  . Même si les prothèses auditives peuvent offrir un précieux soutien, elles ne seront jamais aussi performantes que l’ouïe humaine  .
Une protection constante contre le bruit et une formation adéquate sont indispensables
Il incombe aux employeurs et aux cadres des entreprises de prendre des mesures de prévention des lésions auditives dues à l’exposition au bruit. Il est essentiel de former de façon adéquate les collaborateurs à l’utilisation des équipements de protection de l’ouïe, mais aussi de mettre en œuvre des mesures de protection contre le bruit et de faire en sorte qu’elles soient respectées. Simulation d'un dommage de l'ouïe.
Autres problèmes liés au bruit
La Suva est responsable de la prévention des lésions auditives d’origine professionnelle. Vous trouverez sur le site bruit.ch , mis en place par l’association «Cercle Bruit Suisse», la liste des organismes compétents pour les autres problèmes liés au bruit.
Notre ouïe devrait se voir accorder un peu de répit en dehors du cadre professionnel. Et pourtant, que ce soit lors de travaux de bricolage ou de jardinage, elle est là aussi bien souvent sollicitée par des appareils bruyants dont le niveau sonore peut s’avérer tout aussi dangereux que celui des machines manipulées au travail.
Un volume trop élevé gâche le plaisir musical

Plus encore que par les machines, il n’est pas rare que l’ouïe des jeunes soit menacée par la musique écoutée par ceux-ci dans le cadre de leur temps libre. Or, des lésions auditives gâchent autant le plaisir musical qu’elles ne troublent la compréhension des discussions  . Il est en effet peu agréable d’écouter de la musique lorsque celle-ci s’accompagne constamment de sifflements dans l’oreille (acouphènes).

Notre brochure Musique et troubles de l’ouïe  s’adresse aux personnes jouant ou écoutant régulièrement de la musique et souhaitant préserver leur ouïe. Vous trouverez par ailleurs dans le disque compact Audio Demo 3  99 sons ainsi que des démonstrations acoustiques, des simulations de lésions auditives et différents environnements sonores.

Etudes vs. préjugés

Selon des études réalisées par la Suva, 7 % seulement des personnes écoutant de la musique en déplacement s’exposent à un niveau sonore dangereux pour l’ouïe.
Par ailleurs, l’évaluation à long terme de l’ouïe d’apprentis au moyen des audiomobiles de la Suva n’a montré aucune dégradation de celle-ci comparativement à 1975.

Brochure Musique et troubles de l’ouïe   

Module de prévention Musique et troubles de l’ouïe 

Il convient d’accorder une importance particulière à la protection des femmes enceintes contre les vibrations. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site du SECO .
Vibrations transmises au système main-bras

Les vibrations et les coups provoqués par certains outils ou appareils (p. ex. les scies à chaîne) sont transmises aux mains et aux bras  et peuvent notamment occasionner des troubles de la circulation sanguine («syndrome des doigts blancs») ainsi que des lésions au niveau des os et des articulations.

Vibrations transmises à l’ensemble du corps
L’utilisation régulière de véhicules ou d’engins produisant des vibrations  peut causer des lésions permanentes au niveau de la colonne vertébrale et des disques intervertébraux.

Les conséquences possibles sont les suivantes:

  • maux de dos chroniques,
  • troubles au niveau des lombaires,
  • réduction de la mobilité.

Intervention

Comment protéger la santé de vos collaborateurs

Les oreilles sont des organes sensoriels à la fois essentiels et sensibles qui peuvent très facilement subir des lésions durables. Les vibrations, quant à elles, peuvent être à l’origine de maladies chroniques et présentent donc un risque, même si celui-ci est souvent sous-estimé.

En procédant systématiquement comme décrit ci-après, les employeurs peuvent protéger leurs collaborateurs contre des lésions auditives ainsi que contre des dommages durables dus aux vibrations, et ainsi leur permettre de préserver un aspect essentiel de leur qualité de vie.

Valeurs limites d’exposition au bruit au poste de travail
Vous trouverez dans la publication Valeurs limites d’exposition aux postes de travail  les différents seuils définis en Suisse. Le feuillet d’information Valeurs acoustiques limites et indicatives  fournit une vue d’ensemble des prescriptions relatives à la protection de la santé des collaborateurs contre le bruit ainsi que des mesures à prendre le cas échéant.
Grâce aux tableaux de niveaux sonores de la Suva, pas besoin de procéder vous-mêmes à des mesures!

Les tableaux de niveaux sonores  publiés par la Suva indiquent dans quelle mesure les collaborateurs sont exposés au bruit dans le cadre d’activités professionnelles typiques. Vous n’avez ainsi pas à procéder vous-mêmes à des mesures. Grâce aux tableaux applicables à votre branche, vous saurez très facilement pour quels collaborateurs vous devez prendre des mesures de protection et procéder à des examens préventifs de l’ouïe [Interner Link Handeln, Akkordeon 5] par le biais des audiomobiles de la Suva.

Si, selon vous, les données indiquées dans le tableau ne correspondent pas à la réalité de votre entreprise, n’hésitez pas à contacter le team acoustique de la Suva [Angabe Kontakt gemäss Vorgabe Projekt].

Cours «Lutte contre le bruit au poste de travail»
La Suva recommande aux dirigeants et aux préposés à la sécurité des entreprises dont certains collaborateurs sont exposés à un niveau sonore dangereux pour l’ouïe de suivre le cours Lutte contre le bruit au poste de travail . Ils y apprendront quelles mesures de protection sont nécessaires et comment elles peuvent être mises en œuvre.
Mesurer et évaluer soi-même l’exposition au bruit
L’exposition au bruit aux postes de travail peut varier fortement en fonction des matériaux et produits utilisés ainsi que des activités, qui peuvent évoluer selon la saison (entretien des routes, p. ex.). Il peut donc s’avérer très fastidieux de procéder soi-même à ces mesures et évaluations.
Cours «Mesures et appréciation du bruit aux postes de travail»

Vous êtes préposé à la sécurité d’une grande entreprise et souhaitez réaliser vous-même des mesures du bruit? Nous vous recommandons de suivre le cours Mesures et appréciation du bruit aux postes de travail  . Vous trouverez des informations importantes à ce sujet dans notre feuillet d’information Bruit dangereux pour l’ouïe aux postes de travail  .

Le modèle de calcul dB-Calc   vous aidera à déterminer le degré d’exposition au bruit de vos collaborateurs en fonction des niveaux sonores mesurés et du temps d’exposition dans le cadre des différentes activités.

Prêt d’appareils de mesure

Le team acoustique de la Suva propose aux entreprises de disposer gratuitement d’appareils de mesure du niveau sonore adéquats pendant 10 jours.
Ces appareils sont également disponibles sur le marché    à partir de 500 francs.

Attention: les applications pour smartphone proposant des mesures du niveau sonore s’avèrent peu fiables, voire trompeuses.

Réduisez le bruit aux postes de travail grâce à des mesures techniques
Les mesures techniques de protection contre le bruit ont systématiquement la priorité sur le recours à des protecteurs d’ouïe.
Il existe aujourd’hui des solutions standard pour de nombreux problèmes liés au bruit.
Toutes les branches
  • Lors de l’acquisition de machines et d’appareils, il convient de choisir des produits peu bruyants en s’appuyant sur les données du fabricant en matière d’émissions sonores.
  • Les outils et commandes pneumatiques doivent être utilisés avec des silencieux.
  • Les meuleuses-tronçonneuses (meuleuse d’angle, Flex)  doivent être utilisés avec des disques de tronçonnage et de meulage peu bruyants.
  • Les buses à un seul trou (si la pression dépasse 3,5 bars) et les soufflettes à effet venturi ou à buses d’injection doivent être remplacées par des soufflettes de sécurité.
Industrie du bois
  • Les broyeuses doivent être utilisées dans un local séparé.
  • Il convient d’utiliser des lames de fraiseuse peu bruyantes.
Industrie de la matière plastique
  • Les machines à souder à ultrasons doivent être encapsulées et être exploitées derrière une protection phonique efficace (plafond acoustique nécessaire) ou dans un local séparé.
  • Les broyeurs/déchiqueteurs in doivent être exploités dans un local séparé (à l’exception des machines à faible vitesse).
Métallurgie
  • L’utilisation de  marteaux à granuler  doit être évitée ou les travaux doivent être effectués dans un local séparé.
  • Les postes de soudeur, de serrurier et d’enduit doivent être séparés par des cloisons absorbantes (protection contre l’éblouissement et insonorisation). Pour les postes de travail non permanents, cette mesure a valeur de recommandation.
  • Les installations de trowalisation doivent être exploitées avec un capot de protection et/ou dans un local séparé.
  • Les poinçonneuses d’une pression supérieure ou égale à 28 tonnes et 350 coups/min doivent être encapsulées ou exploitées dans un local séparé.
  • Lors du soudage, utiliser du  spray antiadhésif contre les éclaboussures de soudage

Vous souhaitez réduire le bruit d’une de vos machines? La liste de contrôle Mesures techniques de protection contre le bruit  vous fournira un précieux soutien dans ce cadre.

Vous trouverez par ailleurs sur le site de la Société Suisse d’Acoustique SSA  une liste de bureaux d’ingénieurs spécialisés dans les questions liées au bruit et qui pourront vous soutenir dans le cadre de la mise en œuvre.

Achetez des machines silencieuses
La documentation de vente et les notices d’utilisation des machines bruyantes doivent contenir des informations concernant les émissions sonores générées. N’hésitez pas à comparer les différentes données et à privilégier les machines plus silencieuses. Vous paierez un peu plus cher, mais vous ne le regretterez pas!
Il est essentiel que les personnes exposées au bruit utilisent des protecteurs d’ouïe lors de chaque tâche bruyante et les portent correctement. En leur montrant à quel point des lésions auditives ont un impact important sur la vie quotidienne, vous les inciterez à les porter.
A quoi ressemble une perte auditive?

Montrez à vos collaborateurs ce que cela fait d’écouter de la musique  ou de suivre une conversation dans un restaurant bruyant  lorsque l’on souffre de lésions auditives.
Autres exemples de bruits 

Lors des formations relatives aux protecteurs d’ouïe, vous pouvez également présenter une séquence vidéo tirée de «Napo - Le bruit ça suffit!» en guise d’introduction. Même sans paroles, vos collaborateurs comprendront aisément que les troubles auditifs s’installent lentement et insidieusement mais ne peuvent ensuite plus être éliminés.
Le témoignage de personnes souffrant de problèmes auditifs peut également s’avérer persuasif.

Peut-on traiter les lésions auditives?
Les lésions auditives dues au bruit ne peuvent ni être traitées ni faire l’objet d’une opération.
Attirez l’attention de vos collaborateurs sur le fait que les prothèses auditives ne sont qu’un outil permettant de mieux communiquer. Elles ne pourront jamais se substituer à l’ouïe humaine!
Tous contre le bruit

Chacun peut contribuer à prévenir le bruit et à réduire l’exposition à celui-ci au poste de travail. Les meilleures idées pour y parvenir émaneront de vos collaborateurs eux-mêmes. Par exemple:

  • aspirer les copeaux ou laver au lieu d’utiliser un dispositif à air comprimé et ainsi de remuer la poussière,
  • assurer une maintenance parfaite des machines et appareils: les outils affûtés et bien entretenus sont plus silencieux,
  • fermer les enceintes autour des machines bruyantes,
  • poser avec précaution les palettes au lieu de les jeter,
  • mener à bien les tâches à la fois brèves et bruyantes en début ou en fin de journée, ou durant la pause de midi,
  • utiliser une presse hydraulique au lieu d’un marteau pour ajuster des pièces.
Peut-on traiter les lésions auditives?

Les lésions auditives dues au bruit ne peuvent ni être traitées ni faire l’objet d’une opération.
Attirez l’attention de vos collaborateurs sur le fait que les prothèses auditives ne sont qu’un outil permettant de mieux communiquer. Elles ne pourront jamais se substituer à l’ouïe humaine!

Tous contre le bruit

Chacun peut contribuer à prévenir le bruit et à réduire l’exposition à celui-ci au poste de travail. Les meilleures idées pour y parvenir émaneront de vos collaborateurs eux-mêmes. Par exemple:

  • aspirer les copeaux ou laver au lieu d’utiliser un dispositif à air comprimé et ainsi de remuer la poussière,
  • assurer une maintenance parfaite des machines et appareils: les outils affûtés et bien entretenus sont plus silencieux,
  • fermer les enceintes autour des machines bruyantes,
  • poser avec précaution les palettes au lieu de les jeter,
  • mener à bien les tâches à la fois brèves et bruyantes en début ou en fin de journée, ou durant la pause de midi,
  • utiliser une presse hydraulique au lieu d’un marteau pour ajuster des pièces.
Dans quelles situations des protecteurs d’ouïe sont-ils nécessaires?

La Suva recommande le port de protecteurs d’ouïe dans le cadre de tout travail générant un niveau sonore Leq supérieur ou égal à 85 dB(A).

Des modèles divers et variés

Associez vos collaborateurs au choix des protecteurs d’ouïe devant être portés dans le cadre du travail. Laissez-les essayer différents produits et décider de ceux qui seront en permanence à leur disposition.

La forme et la taille des conduits auditifs varie d’une personne à l’autre! De même, les exigences vis-à-vis des protecteurs d’ouïe dépendent de l’activité. Vous trouverez sur la plateforme d’achat de produits de sécurité Sapros  une large sélection de protecteurs d’ouïe.

L’utilisation de protecteurs d’ouïe nécessite une formation adéquate

Il convient non seulement de sensibiliser les collaborateurs à la question, mais aussi de les former en conséquence, notamment en ce qui concerne les aspects ci-après.

  • Dans le cadre de quelles activités doit-on porter des protecteurs d’ouïe (documentation et formation)?
  • Quelles sont les instructions du fabricant concernant l’utilisation et l’élimination des protecteurs d’ouïe? Le principe à respecter est le suivant: montrer – imiter – contrôler – corriger
  • Comment doit-on nettoyer les protecteurs d’ouïe (hormis pour les tampons auriculaires jetables)?
  • Où doivent-ils être rangés?
  • Quelle est la procédure de remplacement des protecteurs d’ouïe?
Des contrôles sont indispensables

Assurez-vous au moins une fois par an, au moyen de la liste de contrôle Protecteurs d’ouïe  , que ceux-ci sont correctement utilisés.

Il incombe à l’employeur et aux supérieurs de faire respecter l’obligation de port de protecteurs d’ouïe et d’autres équipements de protection individuelle. Il est possible de recourir dans ce cadre aux mêmes mesures disciplinaires que pour les autres directives internes à l’entreprise.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet à la page dédiée à la protection de l’ouïe  .

Bruit et commercialisation
Les responsables de la mise sur le marché sont tenus de déclarer les émissions sonores de leurs produits. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans notre fiche thématique Déclaration sur les émissions sonores des produits  .
Lutter contre le bruit à proximité de machines et d’installations

Une machine ne devient pas silencieuse par hasard; il s’agit du résultat d’un processus de construction et de planification ciblé. Notre brochure «Lutte contre le bruit des machines et des installations   » élaborée à destination des concepteurs et des ingénieurs de développement, propose des bases essentielles en vue de l’analyse, de la construction et de l’optimisation technique des nouvelles machines et installations.

La brochure Des enceintes pour lutter contre le bruit  , quant à elle, présente de façon détaillée cet aspect essentiel dans le cadre de la lutte contre le bruit.

Des postes de travail silencieux

Un poste de travail silencieux doit faire l’objet d’une planification minutieuse. Dès le début du processus, les projeteurs et les architectes doivent tenir compte de l’acoustique des locaux et séparer de façon cohérente les postes de travail silencieux de ceux plus bruyants. Aujourd’hui, dans le cadre de la construction de nouveaux bureaux et locaux professionnels, l’acoustique est systématiquement prise en considération.

Les documents suivants vous aideront à aménager des locaux silencieux:

Il n’y a pas qu’au travail qu’il convient de prendre soin de son ouïe. Il est tout aussi important de porter des protecteurs d’ouïe adaptés lorsque l’on utilise chez soi des appareils bruyants (p. ex. perceuse à percussion ou scie circulaire).
Protéger son ouïe lors de concerts

Conformément à l’ordonnance Son et Laser (OSLa), les organisateurs de concerts et les propriétaires d’établissements diffusant de la musique amplifiée électroniquement sont tenus de limiter le niveau sonore et de mettre à disposition des tampons auriculaires dès lors que la valeur moyenne de celui-ci (mesurée sur une heure) dépasse le seuil de 93 dB(A).

Le site www.schallundlaser.ch  fournit de précieuses informations aux organisateurs, aux visiteurs ainsi qu’aux musiciens.

Lorsque le son vient directement de l’oreille

Lorsqu’ils écoutent de la musique au moyen d’un casque ou d’écouteurs, les utilisateurs de smartphones ou de lecteurs MP3 ont la possibilité de régler eux-mêmes le volume de celle-ci. Il faut toutefois savoir que, à pleine puissance, ces appareils peuvent à long terme s’avérer dangereux, et ce, malgré la limitation du niveau sonore à 100 dB(A) en Europe.

Le risque pour l’ouïe dépend également du type de musique. En outre, il suffit de baisser légèrement le volume pour éliminer rapidement tout danger sur ce plan (voir tableau).

Durée d'écoute maximale en heures par semaine
Il est toutefois essentiel d’être également à l’écoute de ses propres oreilles: si vous entendez un bourdonnement ou un sifflement, vous devez impérativement baisser le volume.

En s’appuyant sur les tableaux des vibrations  établis par la Suva les préposés à la sécurité des entreprises doivent commencer par recenser toutes les activités dans le cadre desquelles des collaborateurs sont exposés à des vibrations dangereuses pour la santé.

La brochure Les vibrations: un facteur de risque  présente en outre d’autres possibilités d’évaluation des vibrations.

Aide au calcul des vibrations  

La liste de contrôle Vibrations au poste de travail  vous aidera à planifier et à mettre en œuvre des mesures de réduction des vibrations.

Sensibilisez vos collaborateurs aux risques pour leur santé et indiquez-leur comment atténuer les vibrations.

Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur les dépliants suivants:
Vibrations transmises au système main-bras  . Connaissez-vous les risques?
Vibrations transmises à l’ensemble du corps   . Connaissez-vous les risques?

Outils

Afin de garantir une mise en page optimale, veuillez utiliser la fonction d’export au format PDF.